Mots du libraire

  • Le vivant à vif

    Simon Hureau

    Conseillé par Céline

    Un album très documenté sur la biodiversité pour mieux comprendre l’enjeu des actions à mener pour éviter la 6ème extinction
    Adapté du livre de Bruno David, Simon Hureau nous emmène à travers le temps et nous explique de façon simple la biodiversité, avec un graphisme coloré , c’est un album qui reprend les codes de “L’oasis”.
    “Le vivant à Vif” est multi-générationnel, ludique et enrichissant.

  • Présentation

    Un roman, l’histoire de deux amies, racontée par Anne, la mère de l’une d’entre elles.

    L’une a choisi de faire carrière à Paris, l’autre de se consacrer à ses enfants  en Touraine. Elles ont la quarantaine, et sont à un tournant de leur vie. Anne, elle, enseigne le yoga. C’est une femme libre – mais qu’est-ce qu’être libre quand on aime ?

    L’un des titres auquel j’avais pensé était : « Il n’y a pas de destin ». C’est un peu le sens de ce roman. Choisissons-nous nos vie ? Et ces choix engagent-ils toute notre existence ? Tout au long de ces années, se déroulent en toile de fond des élections, des attentats, des guerres dont mes héroïnes sont, comme beaucoup d’entre nous, de simples témoins à distance. Quel rôle les évènements extérieurs jouent-ils dans nos choix ?

    C’est aussi une réflexion sur le féminisme d’hier et d’aujourd’hui…

    Anne, Violette et Stella, deux générations, trois façons de répondre à ces questions.

    La jolie couverture est l’oeuvre de Julia Bourdet

  • Nounouilles attaque !

    Stéphane Nicolet

    Conseillé par Camille

    Ah Naples ! Ses pizzas, ses spaghettis, ses nonnes en rollers et ses zombies chantants !!!

    Oui, vous avez bien lu ! Il ne s'agit pas là d'un roman ordinaire mais d'une vraie mise en garde au cas où vous iriez vous promener au pied du Vésuve. Car vous risqueriez de vous transformer en zombie chantant L'Italiano de Toto Cutugno !

    Pour ceux qui aiment rire et frissonner dès 9 ans !

  • Conseillé par Camille

    Mousse, Brunet et Cumulus vivent tranquilles et en bonne entente avec leurs voisins oiseaux depuis des décennies et veillent sur le jardin de l'allée des Frênes.

    Mais voilà qu'un matin, la main de Cumulus disparaît ! Jamais il n'ont entendu parlé d'une telle chose ! Il leur trouver l'aide auprès des autres membres des Gardiens du monde Sauvage. Les voilà donc partis pour un périple semé d'embûches car le peuple des Gardiens du Monde Sauvage se cachent.

    Voici donc une aventure écologique à la découverte de la faune et de la flore sauvages et pour cela quoi de mieux que de la vivre aux ras des pâquerettes ?

    C'est long mais dès 9 ans

  • Les aventuriers de l'espace : Alien en détresse

    Carina Rozenfeld, Letro

    Conseillé par Camille

    Avoir des parents scientifiques, ça peut être vraiment super ! Mais cela peut aussi impliquer des inconvénients comme des déménagements... Qu'y a-t-il  de terrible à tout ça ? Et bien, Kelan vous dirait que déménager dans un autre système solaire aux confins de notre galaxie n'équivaut pas vraiment à changer de quartier...

    C'est donc en ronchonnant qu'il intègre son nouvel appartement à bord de l'incroyable vaisseau interstellaire Le Conquérant.

    Heureusement, sa mauvaise humeur est vite oubliée devant la dimension hors norme du voyage qui s'annonce et face à l'enthousiasme de ses nouveaux amis :la pétillante Tizzy et l'androïde Rob-In . La vie reprend vite sa routine entre jeux, école et bêtises...

    Jusqu'au jour où...

    Mais je ne vous en dirai pas plus, si ce n'est qu'il est question d'amitié, de courage, de batailles interstellaires et de découvertes plus incroyables les unes que les autres !

    Dès 9 ans

  • La voix du loup

    Sam Thompson, Anna Tromop

    Conseillé par Camille

    Cette fois encore, Silas leur a échappé, à ces grosses brutes de l'école... C'est que lui, il les voit ces passages sous la haie, derrière le grillage... Peut-être est-ce parce qu'il observe plus qu'il ne parle, mais aucun détail ne lui échappe !

    Seul, donc, encore, Silas remonte la piste cyclable derrière l'école et tombe nez à nez avec.. UN LOUP !! Si, vous avez bien compris ! Un énorme loup, blessé et apeuré, en fuite. Sans trop y réfléchir, Silas aide l'énorme bête et c'est ce qui marquera le début de son incroyable aventure dans un monde sauvage, en marge du nôtre, auquel seuls ceux qui savent voir peuvent avoir accès.

    Bienvenue dans une aventure incroyable et trépidante, à bâtons rompus, au cœur d'une nature sauvage et légendaire, où les renards parlent et asservissent les loups qui ne pourront être sauvés que par un enfant élu.

    dès 9 ans

  • Un papa (presque) parfait

    Emmanuelle Rey, Elisa Malan

    Conseillé par Camille

    Jusque là, Gabin et Clémence menaient une vie tout ce qu'il y avait de normal avec leur maman. Pas de papa à la maison, pas de problème, chacun sa famille.

    Tout change le jour où un Papa Parfait est livré par erreur à la maison.... Faut-il le retourner à l'envoyeur ? Qui l'a commandé ? Pas maman, c'est certain !

    Le problème avec les Papas Parfait, c'est qu'ils sont parfaits et que très vite, on s'attache... Et le temps de réfléchir, c'est trop tard, on ne veut plus le quitter... D'autant que l'androïde est tellement perfectionné qu'il devient de plus en plus.... humain !

    C'est là que l'histoire cocasse devient vraiment intéressante et nous emmène dans une réflexion très intéressante sur ce qui fait l'humain...

    Et en ces temps de développement d'IA de plus en plus perfectionnées, ça fait mouche !!!

    dès 8 ans

  • Depuis toujours nous aimons les dimanches

    Lydie Salvayre

    Conseillé par Anne

    Voici un pamphlet très enlevé et le plus souvent drôle pour faire l'éloge de la paresse et dénoncer vertement notre société marchande. Un manifeste pour défendre le droit à la paresse qui est "l'autre nom de la sagesse" contre « les apologistes du-travail-des-autres ». Un essai qui invite à "travailler moins pour lire plus", un vibrant appel à vivre mieux et plus libre !  

  • Les gens de derrière le rideau

    Georges Picard

    Conseillé par Ludovic

    A travers la vie de Winnie et Boudou, un clown étrange qui dirige le 'Cirque de l'existence", Georges PICARD nous décrit des personnages étranges, des êtres à part, des gens derrière le rideau, ...derrière le rideau des apparences.

    Ce roman nous décrit un univers poétique et mélancolique, comme si la plume d'André Breton s'était associée à celle de Christian Bobin pour nous décrire un monde où l'on arrive plus trop à faire la part entre le réel et l'imaginaire...

    Qui plus est, l'auteur manie la langue française avec une élégance rare. 

    Un vrai plaisir de lecture !

  • Moi, le glorieux

    Mathieu Belezi

    Conseillé par Anne

    La révolte gronde en Algérie, les colons fuient le pays mais Albert Vandel, ancien capitaine de l'armée française et très riche propriétaire, refuse de quitter ses terres. Il est très vieux, il a un physique hors du commun, il a la violence du patriarche autoritaire, il boit beaucoup, il mange trop, il mène une vie sexuelle débridée. Des excès qui font de lui un ogre. Le récit est mené à la première personne, le "Je" est omniprésent, Vandel se livre sans pudeur et sans scrupules, sa langue est souvent grossière et l’absence de points donne une impression de flux ininterrompu qui vient accentuer sa volonté d'assujettir tout ce qui l'entoure.

    Moi, le Glorieux illustre la violence de la colonisation fondée sur le racisme et le refus de l'altérité notamment du grand "colonat". La langue puissante de Belezi nous emporte dans le maelstrom de la fin de cette domination, et encore une fois l'auteur fait la démonstration de son talent littéraire au travers d'une langue belle et souvent brutale.

  • Détails

    Monographie de l'artiste-peintre Philippe Gouret (1938-1988) comportant 83 reproductions en quadrichromie d'huiles et de gouaches et 7 reproductions noir et blanc de dessins.

  • Lebensborn

    Isabelle Maroger

    Conseillé par Céline

    Quand une histoire familiale nous fait découvrir l’impensable.
    Lebensborn aborde avec brio l’histoire de ces cliniques allemandes implantées en Norvège où de jeunes allemands devaient séduire de jeunes demoiselles norvégiennes pour produire “de purs Aryen”.
    Une histoire méconnue mise en lumière avec une grande légèreté accentuée par un graphisme doux.

  • Conseillé par Ludovic

    La mort accidentelle des deux fils d'André Malraux en mai 1961 sert de base à ce roman.

    L'auteur va cependant plus loin. En entremêlant le récit de la vie de ces deux jeunes garçons avant l'accident avec la visite d’État du couple Kennedy à Paris et le déroulement du passage à l'Ouest du danseur-étoile Rudolph Noureev, il réussit à nous replonger dans cette atmosphère très particulière de la Guerre Froide.

    Les agents de la DST, de la CIA et du KGB, ainsi que les activistes de l'OAS se croisent sur fond de musique rock et de yéyés.

    Un roman d'atmosphère à la tonalité politique, tragique et générationnelle qui se lit d'une traite !

  • Le Journal d'une femme de chambre

    Octave Mirbeau

    Conseillé par Sarah

    Engagée dans une maison bourgeoise en tant que domestique, Célestine couche dans son journal les manies, vices et fantaisies des maîtres de maisons et des membres de son entourage. Territoire de distraction et de liberté d’expression où se côtoient ses pensées et critiques, ses écrits prennent peu à peu le ton d’une intrigue policière lorsqu’un drame bouleverse le quotidien morose de son village.

    Critique sociale, roman comique et drame psychologique, cette œuvre de Mirbeau captive à la lecture par la richesse de ses aspects et par son héroïne, aussi vive d’esprit que salement pervertie par son dégoût des nantis et de sa condition. Un vrai bijou littéraire qui nous marque pour longtemps

  • Une année d'école

    Giani Stuparich

    Conseillé par Anne

    Nous sommes à Trieste au début du 20 ème siècle et Edda Marty a réussi les examens qui lui permettent d'entrer dans une classe préparatoire à l'université. Elle se retrouve donc en classe, seule fille  parmi une vingtaine de garçons.

    Le portrait que nous donne à voir Stuparich est celui d'une jeune fille déterminée qui ne remplit pas le rôle que la société voudrait lui assigner et qui doit lutter pour cheminer vers la liberté. Une superbe traduction au service d'un texte fort aux résonances très actuelles. A lire, c'est sûr !

  • Le soleil, la lune et les champs de blé

    Temur Babluani

    Conseillé par Anne

    Djoudé Andronikahvili , fils de cordonnier, vit dans un quartier populaire de Tbilissi. Son ami Haïm lui demande de cacher des films super-8, il accepte. Cet acte va déclencher le début de son périple et de  ses mésaventures au travers de l'ex-URSS des années 70 à nos jours. Ainsi se retrouve-t-il accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, il est condamné à la prison à laquelle il préférera les camps de prisonniers soviétiques afin d'écourter sa peine. Ce qui le mènera dans un mine d'or en Sibérie, puis son évasion lui fera traverser la taïga et les forêts russes, là, il sera accusé à tord du meurtre de soldats. La poisse et la fuite lui feront aussi découvrir l'hôpital psychiatrique. Bien qu'il aille de Charybde en Scylla, Djoudé ne renoncera jamais à l'espoir de rentrer chez lui afin de retrouver la belle Manouchak celle qu'il aime depuis l'enfance. Cette odyssée pleine de rebondissements, de coups du sort, d'aventures rocambolesques nous donne à voir ce qui pouvait arriver d'invraisemblable et d'inattendu au sein de l'Union soviétique. Avec sa dislocation qui va permettre aux mafieux d'autrefois de devenir les oligarches d'aujourd'hui, Djoudé va aussi découvrir la guerre civile géorgienne qui a suivi et l'arrivée du capitalisme sauvage. 

    Le tout est agrémenté d'un récit bien rythmé, on ne s'ennuie pas tant il se passe des choses, ce livre est une invitation à un voyage historique dépaysant avec un personnage souvent naïf mais si attachant. 

  • La collection invisible

    Stefan Zweig

    Conseillé par Anne

    Un homme, marchand d'art, conte au narrateur lors d'un voyage en train sa rencontre avec un grand collectionneur de gravures. Ce dernier v/Users/imac/Desktop/liste_site.txtieux et dorénavant aveugle vit très modestement aux côtés de sa femme et de sa fille lesquelles vont confier au marchand qu'elles ont dû vendre la collection afin de survivre. Cependant à l'insu du vieillard et afin de l'épargner, elles ont remplacé les œuvres vendues par des feuilles de papier blanc... Ainsi va-t-il présenter et décrire  à son visiteur sa collection invisible sans omettre le moindre détail.

    Une nouvelle très touchante sur le pouvoir de l'image et de l'imaginaire à travers laquelle Zweig nous montre encore une fois son grand talent.

  • Le nettoyage ethnique de la Palestine

    Pappe-I

    Réédition le 10 mai 2024 aux éditions La Fabrique.

    Dans ce livre majeur, Ilan Pappé, historien israélien de renom, revient sur la formation de l’État d’Israël : entre 1947 et 1949, plus de 400 villages palestiniens ont été délibérément détruits, des civils ont été massacrés et près d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants ont été chassés de chez eux sous la menace des armes. Ce nettoyage ethnique a été passé sous silence pendant plus de soixante ans et peine encore aujourd’hui à être considéré dans sa pleine mesure.

    À l’appui de quantité d’archives, Ilan Pappé réfute indubitablement le mythe selon lequel la population palestinienne serait partie d’elle-même et démontre que, dès ses prémices, l’idéologie fondatrice d’Israël a œuvré pour l’expulsion forcée de la population autochtone.

    Ce qui fut un grand livre d’histoire est hélas aujourd’hui une lecture indispensable éminemment d’actualité.

     

    Ilan Pappé est l'un des plus brillants des "nouveaux historiens" israéliens. Il est l’auteur de La guerre de 1948 en Palestine (2000) et Les démons de la Nakbah (2004).

     

    Réédition le 10 mai 2024 aux éditions La Fabrique.

  • À l'intérieur

    Victor Cadene

    Victor Cadene invite...

    ... ARTHUR TEBOUL, écrivain et interprète du groupe Feu ! Chatterton

  • Le Roi des Blancs

    Loïc Le Gloahec

    Conseillé par Ludovic

    Lorsqu'on découvre un nouveau romancier, c'est toujours avec un sentiment mêlé d'espoir et de crainte que le lecteur commence le récit...Les qualités stylistiques décelées lors des premières chapitres vont-elles perdurer ou, au contraire, vont-elles s'émousser au fil du récit ?

    Avec Loïc Le Gloahec, la crainte disparait pour laisser place à la joie de découvrir (et d'apprécier) une prose fluide et travaillée. Pour le dire clairement, ce roman conjugue le respect de l'authenticité historique, l'enchantement romanesque et d'indéniables qualités stylistiques.

    L'authenticité historique, par la description des conditions épouvantables de l'esclavage, signe d'une très bonne connaissance du sujet.

    L'enchantement, par la qualité de la construction romanesque exprimant avec délicatesse et justesse les sentiments des différents personnages et plus particulièrement ceux d'Antoine, le personnage principal.

    Les qualités stylistiques enfin ; des plus remarquables. Sans tomber dans le pastiche, il sait faire revivre cette merveilleuse langue du XVIIIème siècle. Alors oui, des esprits chagrins pourraient critiquer la naïveté (et l'improbabilité) de l'intrigue sentimentale qui se noue entre un métis et une jeune fille de l'aristocratie française...Pourquoi pas en effet ? Mais, selon moi, ils passeront à côté du merveilleux hommage à tous ces auteurs qui, de Bernardin de Saint-Pierre à Madame de Duras ont su exprimé, avec talent, la délicatesse des sentiments de leurs personnages.

    Ce roman est aussi une promesse ; puisse-t-elle se confirmer à travers d'autres récits de l'auteur...

  • Les eaux du Danube

    Jean Mattern

    Conseillé par Ludovic

    Comment une simple conversation avec le professeur de philosophie de son fils va provoquer un ébranlement au plus profond de l'âme du narrateur...L'existence de ce personnage, habitué à se protéger de toute émotion, va se trouver déstabiliser par la résurgence de son passé familial. De nombreux souvenirs, enfouis et parcellaires, vont peu à peu refaire surface par strates successives.Le narrateur va réussir à les relier progressivement. Ils vont le conduire vers des chemins inattendus...

    Un texte court mais d'une forte densité émotionnelle qui , par sa qualité narrative, ravira non seulement les fidéles de Jean Mattern, mais aussi ses nouveaux lecteurs.

  • Arctique solaire

    Sophie Van der Linden

    Conseillé par Ludovic

    Grâce à Sophie van der Linden, nous nous glissons dans la peau d'une peintre suédoise peu connue en France : Anna Boberg. Cette peintre était attirée par la beauté sauvage des paysages des îles Lofoten, un archipel situé au nord de la Norvège. 

    Mêlant habilement le récit d'un voyage vers ses îles avec les souvenirs personnels de l'artiste, la romancière réussit à nous immerger au plus profond du processus de création artistique, se manifestant, entre autre, par sa volonté irrépressible de saisir les multiples variations de la lumière arctique. 

    Le roman décrit le moment où elle espère réaliser un tableau exceptionnel qui lui permettra d'être enfin reconnu par ses pairs suédois,  elle, l'amie de Sarah Bernhardt, depuis longtemps admirée par les artistes français.

  • Bel abîme

    Yamen Manaï

    Festival Plumes d'Afrique

    « Je revenais du collège quand j’ai rencontré Bella. Une après-midi de novembre, morose. Un garçon triste, chétif, une tête à claques, la tête baissée, la peur qui habite ses tripes, et parfois, l’envie d’en finir. On n’imagine pas ce que ressent un enfant quand il faut qu’il se fasse encore plus petit qu’il n’est, quand il n’a pas droit à l’erreur, quand chaque faux pas prend un air de fin du monde. Mais en l’entendant, ce jour-là, j’ai redressé le menton. »

    Yamen Manai nous conte avec fougue le cruel éveil au monde d’un adolescent révolté par les injustices. Heureusement, il a Bella. Entre eux, un amour inconditionnel et l’expérience du mépris dans cette société qui honnit les faibles jusqu’aux chiens qu’on abat « pour que la rage ne se propage pas dans le peuple ».

    Mais la rage est déjà là.

    Prix de la Littérature arabe 2022
    Prix Orange du Livre en Afrique 2022
    Prix du Roman Métis des lycéens 2022
    Prix Texto université Sorbonne Nouvelle 2022
    Prix de l’Algue d’Or 2022
    Prix La Passerelle 2022
    Prix Flaubert
     2022
    Mention spéciale du Prix Ahmed Baba de la Littérature africaine 2022
    Mention spéciale du Prix du Roman Métis des Lecteurs 2022
    Prix Micheline 2021

  • Journal d'une montagne

    Huot Remi

    Présentation de l'éditeur

    Rémi Huot, toujours en quête de beauté, a arpenté les Pyrénées pendant une année, il nous offre ici le récit de sa retraite poétique saison après saison, chapitre après chapitre.

    Poussé par le désir de lier son quotidien à la nature sauvage, Rémi Huot s’est attaché à une échancrure dans la montagne. D’un bout à l’autre de l’année, l’auteur de ce récit est retourné vivre dans un abri en pierre, logé à deux mille mètres d’altitude dans les Pyrénées, ouvert aux pins, aux genêts et aux quatre vents. Il y est resté assez longtemps pour sentir les durs froids de l’hiver, les promesses du printemps, les sévères radiations de l’été, et les saisissants déclins de l’automne. Il a cheminé en silence, au hasard des forêts ravinées, des rivières torrentielles et des sommets gardés près des nuages. À l’écart des hommes, il a espionné la cambrure d’un tétras, poursuivi la noblesse d’un grand cerf, il s’est impatienté de la fonte des neiges et s’est arrêté devant l’essoufflement d’une étoile au-dessus de sa cabane. Il a cherché la beauté dans tout ce qui éclot, croît et meurt.

empty