Tragédies complètes t.2 : Electre, Philoctète, Oedipe à Colone

Traduction IRENE BONNAUD  - Langue d'origine : GREC ANCIEN

À propos

Ce second volume du théâtre complet de Sophocle présente les trois dernières pièces du dramaturge grec : Électre, Philoctète et OEdipe à Colone, dans une nouvelle traducti on d'Irène Bonnaud.
Dans sa traducti on, Irène Bonnaud est soucieuse de rendre la variété de la langue sophocléenne qui joue en virtuose des alternances de rythme et des écarts de tonalités. Elle met en valeur l'humour de Sophocle, peu relevé par les commentateurs, qui brille dans l'irrupti on sur scène de personnages populaires, souvent porteurs de mauvaises nouvelles et très inquiets de ce qu'il va leur arriver.
Leur bon sens plébéien, leur poltronnerie est d'un comique irrésisti ble, et côtoie avec une facilité déconcertante les échanges les plus dramati ques, les réfl exions philosophiques les plus profondes.
Pour Irène Bonnaud, il est nécessaire que la traducti on théâtrale « soit renouvelée constamment, parce qu'elle est liée à l'oralité, à la langue telle qu'on la parle. Il ne s'agit pas d'adaptati on ou d'actualisati on, mais simplement de ne pas conserver une strate temporelle intermédiaire, un état de la langue française qui fait écran entre Sophocle et nous. Autant qu'il est possible, il faut nous laisser seuls avec les Grecs, en tête-à-tête ».
Redécouvrir Sophocle c'est aussi, outre l'effi cacité dramati que admirable dans sa profondeur philosophique, entendre une oeuvre qui permet d'appréhender la tension féconde, vive, sans cesse renouvelée entre art et politique.



Rayons : Littérature générale > Théâtre > Tragédie

  • EAN

    9782846816403

  • Disponibilité

    À paraître

  • Nombre de pages

    400 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Sophocle

Second des grands tragiques athéniens, Sophocle (497-405) connut toute sa vie un succès jamais démentit face à ses deux rivaux Eschyle et Euripide. Sur les 123 tragédies qu'on lui connaît il nous en reste 7. Homme d'une grande piété, on lui attribue un rôle important pour le culte d'Asclépios à Athènes. Il vécut une grande partie de sa vie sous l'impérialisme et le rayonnement de sa cité, participant comme stratège à l'expédition punitive contre Samos (440 av.) puis comme un des dix conseillers désignés après le fiasco de l'expédition de Sicile (415 av.).

empty