Krabat : la métamorphose du monde (préface Dietrich Scholze/Šolta)

Traduction JEAN KUDELA  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

L'affaire commence par un dialogue avec Lucifer. Celui-ci a créé le duo Krabat-Reissenberg symbolisant le penseur et le pouvoir, éternellement condamnés à s'affronter. Krabat rappelle bien sûr le Faust de Goethe, qui devient Jan Serbin au nom identitaire et qui circule à travers les époques sans cesser d'être lui-même. Au départ paysan sorabe ne recherchant qu'une vie simple au pays du Bonheur - qui évoque la Lusace -, il est devenu un biologiste de renom, lauréat du prix Nobel. Après l'échec d'une tentation vulgaire, Lucifer lui dépêche l'éternel Reissenberg, qui lui offre des ponts d'or contre la formule que le savant détient. « Si j'avais la formule, réplique Jan Serbin, elle effacerait peu à peu de la terre l'humanité telle qu'elle est, et elle en ferait une autre. [...] Une humanité qui serait incapable de se penser vers le progrès et qui glisserait ainsi à reculons jusqu'à son point zéro. »



Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782375720332

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    76 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    98 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty