Game of Thrones - le trône de fer : une métaphysique des meurtres

À propos

Attention spoiler ! La série la plus médiatique au monde avec ses 18 millions de téléspectateurs par épisode, celle qui fait subir des pannes informatiques à la chaîne qui la distribue en raison du trop grand nombre de demandes des internautes, la série la plus téléchargée illégalement de tous les temps, dont chaque nouvel épisode suscite l'effroi et la stupeur des fans pris entre enthousiasme et sentiment d'horreur, cette série qui parle de dragons, de Marcheurs Blancs, de Mur, de trahisons, de politique, d'inceste et de meurtres est en fait gorgée de philosophie.
Réflexions sur la morale, la politique, la religion, méditation sur la mort ou la question du genre, les passerelles ne manquent pas entre le royaume de Westeros et celui de la philosophie.
Cet essai, aussi rigoureux que jubilatoire, met en évidence cette dimension philosophique de la saga de George R. R. Martin - peut-être l'une des clés de son immense succès ?

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • Auteur(s)

    Marianne Chaillan

  • Éditeur

    Le Passeur

  • Date de parution

    25/01/2016

  • Collection

    Open Philo

  • EAN

    9782368903896

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    286 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Marianne Chaillan

Ancienne élève du lycée Louis-le-Grand, Marianne Chaillan enseigne
la philosophie au lycée Saint-Joseph de la Madeleine à Marseille. Elle est
également chargée de cours en éthique appliquée au département de
philosophie d'Aix-Marseille Université. En 2013, elle a publié Harry Potte r
à l'école de la philosophie (Ellipses, coll. « Pop Culture »).

empty