Petit traité du yaourt

À propos

On trouve le yaourt sur tous nos étals, nature, sucré, fruité, allégé, de vache, de brebis, de chèvre. On le rencontre dans tous les pays du monde et, cette fois, il peut être de yack, de chamelle, de rennes. ou, du moins, croit-on le rencontrer car bien souvent il ne s'agit que d'un lait fermenté ou caillé. Qu'importe puisque tous sont très bons tant pour la santé que d'un point de vue gustatif. D'autres, au contraire, voudront être au courant de ce qu'ils mangent. Tous ont raison mais peut-être est-il intéressant de savoir que tel « yaourt » contient de la crème, que tel autre, allégé, comporte plus de calories qu'un yaourt nature ou qu'il est préparé à partir de présure animale ou non. Cela explique ce "Petit traité" qui ne se limite pas au yaourt dont nous consommons, nous Français, en moyenne, chacun, 21 kilos par an, mais qui parle de sa famille, celle des laits fermentés, et de quelques fromages frais bien connus (mais non des fromages secs ou fermentés). Son histoire est presque aussi vieille que celle de l'Homme. Dès que ce dernier a su domestiquer les ruminants, il a trait les femelles. Mais le lait ne se contente pas d'être lait, il « tourne » et ce nouveau produit, délicieux, sera conservé, transporté, consommé et enfin cuisiné à et dans toutes les sauces. La majeure partie des recettes données se réalisent à partir de produits qu'il est possible de trouver facilement. Certains d'entre eux cependant, parce qu'étrangers, sont moins courants mais il sera facile de les remplacer par un petit-lait, un caillé ou un yaourt de chez nous, même si le goût en est légèrement différent.



Rayons : Vie pratique & Loisirs > Arts de la table / Gastronomie > Aliments / produits

  • EAN

    9782364021051

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    280 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mireille Gayet

Mireille Gayet a trois passions principales : la paléontologie, le dessin et la cuisine. Son parcours professionnel au CNRS (dont elle est maintenant directrice de recherche honoraire), en quête de poissons fossiles, l'a emmenée de l'Asie à l'Amérique du Sud en passant par le Moyen-Orient et l'Afrique tant du Nord qu'équatoriale, où elle s'est notamment initiée auprès des autochtones à l'utilisation de produits exotiques. Elle a publié, outre ses articles scientifiques, une biographie d'Alexandre de Humboldt, trois livres de vulgarisation de paléontologie dont Les poissons fossiles avec Anne Belouze et Pierre Abi Saad aux éditions Desiris en 2003 et, seule ou en collaboration avec ses enfants (Valérie, Nathalie et Olivier Gaudant), six Je vous aime. , quatre Petit traité et cinq Grands traités aux éditions Le Sureau. Tous ses ouvrages culinaires sont illustrés par elle-même (crayons, plumes et/ou aquarelles). L'auteure réside à Lyon.

empty