À propos

UN NOUVEL APPRENTISSAGE Vous souhaitez apprendre le fonctionnement des systèmes énergétiques thermiques en limitant au maximum le recours aux bases de mathématiques et de physique ?

Le premier tome a montré comment il est possible d'analyser les systèmes énergétiques thermiques en limitant au maximum le recours aux mathématiques et à la physique.

Ce deuxième tome, dédié aux applications industrielles classiques, explique comment on peut améliorer les performances de ces systèmes en réduisant les irréversibilités qui y prennent place, et notamment en fractionnant les compressions et les détentes et en améliorant les régénérations thermiques internes.

Différentes variantes sont ainsi étudiées : des cycles à vapeur (cycles à réchauffe, à réchauffe et prélèvement, supercritiques, binaires, cycles des réacteur à eau pressurisée ou REP, cycles organiques de Rankine ORC), les moteurs à combustion interne (cycles de turbines à gaz et variantes, moteurs à essence, à gaz et diesel), les cycles combinés et la cogénération, les cycles récepteurs (réfrigération, cryogénie, pompes à chaleur), et enfin, les cycles de conditionnement de l'air et les cycles à absorption liquide.


Rayons : Sciences & Techniques > Sciences appliquées et industrie > Sciences physiques appliquées > Génie énergétique


  • Auteur(s)

    Renaud Gicquel

  • Éditeur

    Presses De L'Ecole Des Mines

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    16/02/2023

  • Collection

    Energie Et Developpement Durable

  • EAN

    9782356719461

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    238 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    388 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Renaud Gicquel

  • Pays : France
  • Langue : Francais

L'essentiel de la carrière de Renaud Gicquel a eu lieu à l'Ecole des Mines de Paris, dans son Centre Energétique et Procédés qu'il a dirigé de Septembre 1987 à Décembre 2002. Nommé professeur titulaire en juillet 1986, il enseigne la thermodynamique appliquée, une Introduction aux Problèmes Energétiques Globaux et la modélisation des systèmes énergétiques.
Il a été auparavant chef de cabinet du Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur les sources d'énergie nouvelles et renouvelables d'avril 1980 à octobre 1981 à New York, et chargé de mission pour les questions multilatérales dans le service des Affaires Internationales du Ministère de la Recherche et de la Technologie à Paris en 1982.
Il a été co-fondateur de l'Observatoire Méditerranéen de l'Energie.
L'essentiel de la carrière de Renaud Gicquel a eu lieu à l'Ecole des Mines de Paris, dans son Centre Energétique et Procédés qu'il a dirigé de Septembre 1987 à Décembre 2002. Nommé professeur titulaire en juillet 1986, il enseigne la thermodynamique appliquée, une Introduction aux Problèmes Energétiques Globaux et la modélisation des systèmes énergétiques. Il a été auparavant chef de cabinet du Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur les sources d'énergie nouvelles et renouvelables d'avril 1980 à octobre 1981 à New York, et chargé de mission pour les questions multilatérales dans le service des Affaires Internationales du Ministère de la Recherche et de la Technologie à Paris en 1982. Il a été co-fondateur de l'Observatoire Méditerranéen de l'Energie.

empty