Le pianiste (préface d'Andrzej Szpilman)

Traduction BERNARD COHEN 

À propos

Septembre 1939 :Varsovie est écrasée sous les bombes allemandes. Avant d'être réduite au silence, la radio nationale réalise sa dernière émission. Les accords du "Nocturne en ut dièse mineur" de Chopin s'élèvent. L'interprète s'appelle Wladyslaw Szpilman. Il est juif. Pour lui, c'est une longue nuit qui commence...
Quand, gelé et affamé, errant de cachette en cachette, il est à un pouce de la mort, apparaît le plus improbable des sauveteurs : un officier allemand, un juste nommé Wilm Hosenfeld. Hanté par l'atrocité des crimes de son peuple, il protégera et sauvera le pianiste.
Après avoir été directeur de la radio nationale polonaise, Wladyslaw Szpilman a eu une carrière internationale de compositeur et de pianiste. Il est mort à Varsovie en juillet 2000. Il aura fallu plus de cinquante ans pour que l'on redécouvre enfin ce texte étrangement distancié, à la fois sobre et émouvant.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Seconde Guerre mondiale

  • EAN

    9782266117067

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    298 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.9 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    163 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Wladyslaw Szpilman

  • Pays : Pologne
  • Langue : Polonais

En juillet 2000, Wladyslaw Szpilman, célèbre pianiste et compositeur, s'éteignait à Varsovie, lieu qui a connu tous ses malheurs mais aussi ses réussites. Malheureusement, ce livre sorti en Pologne en 1946, est toujours interdit depuis et n'existe donc pas en langue polonaise.

empty