À propos

'Il est la première référence. Le premier secours. Grâce à une étincelle venant de lui comme un sourire, tout s'éclaire.' Ainsi parle Elie Wiesel, qui rend un hommage poignant, dans ce livre bref et singulier, à l'une des figures majeures de la pensée juive : Salomon, fils d'Isaac, rabbin de Troyes au XIe siècle, plus connu sous le nom de Rashi. Né en 1040 et mort en 1105, Rashi fut l'un des plus grands commentateurs du Talmud. La légende rapporte que ses parents possédaient une pierre précieuse, que l'Eglise voulut leur acheter ; plutôt que de céder à la tentation, ils jetèrent cette pierre à la mer - et le ciel, en récompense, leur donna un fils qui, par son esprit, brillait plus encore que cette pierre précieuse. Mais Rashi n'es pas qu'une légende : il est aussi le témoin d'une époque où la communauté juive, en France, jouissait d'un certain prestige et d'une certaine renommée.



Rayons : Religion & Esotérisme > Judaïsme > Judaïsme généralités

  • EAN

    9782246762218

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    131 Pages

  • Longueur

    18.8 cm

  • Largeur

    11.8 cm

  • Poids

    150 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Elie Wiesel

Né le 30 septembre 1928, à Sighet, en Transylvanie (Roumanie), Elie Wiesel fut déporté à l'âge de 15 ans à Auschwitz. A la fin de la guerre, l'œuvre de secours aux enfants prend en charge 400 enfants de Buchenwald qui refusaient de rentrer chez eux en Europe Centrale. Elie Wiesel était parmi eux.
Devenu citoyen américain en 1963, il obtient une chaire en sciences sociales à l'université de Boston. Inlassable défenseur des droits de l'homme partout dans le monde, Élie Wiesel reçoit le Prix Nobel de la Paix en 1986.
Parmi les nombreux Prix internationaux qui lui ont été décernés, on peut citer :
- Prix Nobel de la Paix 1986.
- Médaille du Congrès américain.
- Prix Médicis, 1968.
- 1984, promu Commandeur de la Légion d'Honneur.
-Prix international de la Paix attribué le 23 avril 1983 à Liège pour Le testament d'un poète juif assassiné (1980) et Paroles d'étranger (1982).

empty