Sauramps Medical

  • Dans de nombreux pays, les médecins généralistes pratiquent l'échographie. Il existe une réelle opportunité pour les médecins généralistes français d'augmenter leurs compétences en se saisissant de cet outil performant. Le Professeur Jean-Marie Bourgeois a été l'instigateur du développement de cet outil pour le généraliste. C'est grâce à lui que toute une génération de médecins généralistes et d'urgentistes ont appris à manier l'outil.
    Beaucoup de termes de ce livre lui sont dus. L'échographie réalisée par le médecin généraliste, est une chance supplémentaire donnée au patient. Elle peut être utilisée dans une situation clinico-échographique, en échoscopie, dans la gestion de l'incertitude et c'est un formidable outil de communication. Une échographie, c'est une somme de gestes. Chaque geste en échographie apprend quelque chose (l'absence ou la présence d'épanchement, de dilatation, etc.).
    Certains gestes sont à la portée de tous, et peuvent conforter un diagnostic de façon immédiate. Le moindre doute en médecine générale doit faire pratiquer une échographie de contrôle par un spécialiste.

  • Pour l'auteur, l'acte militant de ce livre prend le pas sur l'acte scientifique. Cependant, il ne s'engage dans un soin ostéopathique que convaincu que chaque action sur l'enfant relève d'un procédé neurophysiologique ou anatomique, en accord avec la nécessaire exigence de rigueur médicale excluant tout risque de dérive ésotérique. Le Dr Roth n'a d'autre souhait que de solliciter l'intérêt de ses confrères médecins pour certaines idées et de leur montrer comment il aborde les choses dans le domaine encore délaissé par eux. Il leur propose donc en plus de leur pratique habituelle celle de la prise en charge pédiatrique par la médecine manuelle ostéopathique. Sa rencontre avec cette discipline a transformé son quotidien de pédiatre prescripteur de médicaments en acteur de son traitement. Il retrace son parcours de précurseur en la matière puis propose au lecteur une immersion dans sa consultation en exposant les techniques de thérapies manuelles qu'il a développées pour soigner autant le nouveau-né, le nourrisson et l'enfant plus âgé, que l'adolescent. Puisse au lecteur, par une démarche d'application pratique des mécanismes réflexes inhérents à l'organisme humain, d'éprouver les satisfactions de soulagements apportés à ses petits patients ainsi qu'à leurs familles.

  • La traumatologie de l'appareil locomoteur est une discipline relativement vaste, où lésions évidentes et lésions occultes se côtoient dans des proportions quasiment identiques. Un interrogatoire policier, associé à un examen clinique soigneux, complété par des examens complémentaires appropriés et de qualité, doit permettre de diminuer au maximum les errances diagnostiques qui peuvent être lourdes de conséquences et en terme d'incapacité fonctionnelle et en terme de réparation juridique du dommage corporel. Pour penser aux lésions occultes encore faut-il les connaître car « on ne trouve que ce que l'on cherche et l'on ne cherche que ce que l'on connaît ». L'objectif de ce manuel est d'insister sur les pièges de la traumatologie et la manière de les éviter, tout en donnant au lecteur une culture en traumatologie lui permettant non seulement d'avoir une discussion constructive avec le spécialiste mais également de prendre en charge un certain nombre de pathologies « non chirurgicales ». Le format, type livre de poche, a été voulu par les auteurs pour que l'urgentiste ou l'interne de spécialité puisse l'avoir dans sa poche et trouver instantanément la réponse aux questions qu'il se pose.

  • L'écho-anatomie normale du foetus est décrite aux différents termes de la grossesse, et ceci grâce à une très abondante illustration. Cette solide connaissance du « normal » permet ainsi de réaliser des examens de dépistage et de diagnostic de qualité.
    Comme le lecteur pourra s'en rendre compte, il est fait appel à tous les « outils » échographiques actuellement à notre disposition : échographie conventionnelle, échographie volumique, Doppler...

  • Au coeur de la pratique pédiatrique, la neuropédiatrie est en plein essor. À partir de vignettes synthétiques, cet outil au format de poche se veut le compagnon du médecin, pédiatre ou non, ou du futur neuropédiatre.
    Résolument pratique, cet abécédaire permettra d'aborder plus sereinement des situations pédiatriques fréquentes (migraine, épilepsies, infections, troubles du neurodéveloppement, etc.) et les outils thérapeutiques neuropédiatriques, de l'hypnose à la thérapie génique.

  • Ce document est le fruit du travail de la Commission Formation et Simulation de la SFN qui comprend une trentaine de participants actifs provenant de plus de 20 centres hospitaliers de France et de Belgique.
    Ce manuel s'appuie sur les recommandations de l'ILCOR 2020 et de l'ERC 2021 afin de présenter les bases scientifiques les plus récentes de la réanimation du nouveau-né en salle de naissance. Il est complété par des fiches techniques pratiques sur la prise en charge du nouveau-né prématuré, la cyanose, la détresse respiratoire, le pneumothorax, l'encéphalopathie anoxo-ischémique, la séquence de Pierre Robin, l'atrésie de l'oesophage, l'omphalocèle, le laparoschisis, la hernie diaphragmatique, la préparation au transfert, l'accouchement inopiné à domicile ou encore la démarche éthique et palliative en salle de naissance.
    Cette nouvelle édition est enrichie par des liens vers des vidéos didactiques illustrant les différentes recommandations, qui pourront aussi servir à préparer des séances de simulation à la réanimation néonatale.
    Ce document s'adresse tout particulièrement aux sages-femmes, aux pédiatres de maternité et de néonatalogie, aux puéricultrices, aux anesthésistes-réanimateurs, aux infirmières du bloc opératoire, mais aussi aux gynécologues-obstétriciens et aux urgentistes.
    Disponible en librairie dans un but de formation continue, il est aussi destiné à être remis aux participants des séances de formation par la simulation à la réanimation du nouveau-né en salle de naissance.

  • Cet ouvrage reprend l'essentiel des thérapeutiques pouvant être utilisées en situation palliative, il ne faut cependant pas oublier qu'une prise en charge palliative réside avant tout dans la pluridisciplinarité et le travail en équipe : médecin, infirmier, aide-soignant, psychologue, assistant social, kinésithérapeute, bénévole... Il est important d'assurer la continuité des soins et de dédier un temps d'écoute important au patient et à ses proches. Cet ouvrage est donc une aide pour les traitements à mettre en place ou à discuter, mais ne remplace en rien la démarche palliative et l'interdisciplinarité indispensables à l'accompagnement des patients et de leurs familles. La démarche palliative et notamment dans les choix thérapeutiques doivent répondre aux règles suivantes (d'après B. Mount, Royal Victoria, Montréal, Canada) :
    1 - Traiter la cause du symptôme chaque fois que possible.
    2 - Prévenir le symptôme de façon continue (prise à heures régulières des antalgiques, des antiémétiques, etc.).
    3 - Soulager le symptôme complètement et en éliminer le souvenir (évaluer l'intensité du symptôme et réaliser un suivi clinique avec réévaluation, etc.).
    4 - Garder le patient le plus valide possible (éviter chaque fois que possible des traitements assujettissants... sondes, perfusions, etc.).
    5 - Préserver les facultés intellectuelles (éviter, chaque fois que possible des traitements sédatifs, etc.).
    6 - Privilégier la voie orale le plus longtemps possible. 7 - Soulager est toujours une urgence.

  • Dans un monde en pleine mutation, la posturologie évolue vite, une mise à jour était donc nécessaire.
    Avant de commencer deux questions se posent :
    - Les fascias s'adaptent-ils ?
    - Avons-nous un schéma corporel ?
    Si vous répondez « oui » à ces deux questions : vous êtes dans l'obligation de faire de la posturologie !
    Le système postural est multimodal, c'est un tout structuré à entrées multiples : on parle d'erreurs réceptoriales pour décrire les perturbations des différents capteurs sensoriels régulant la posture.
    Si les pieds et les yeux restent les entrées princeps de ce système, ce ne sont pas les seules, la peau et l'appareil stomatognatique seront aussi étudiés.
    Nous avons également abordé l'ontogénèse ainsi que les pathologies apparaissant durant cette période :
    - l'influence du psycho-émotionnel sur la posture ;
    - l'étude des réflexes archaïques : ils sont à la base de la régulation et de l'équilibre !
    C'est une révolution médicale : traiter les causes et non plus les symptômes !
    Le déséquilibre postural et les asymétries morpho-statiques qui en découlent sont à la base des sollicitations anormales responsables des pathologies : de la douleur à l'arthrose en passant par les défauts d'axes ! Avec la posturologie, le professionnel de santé redevient un clinicien ; rapides et efficaces, les résultats sont souvent spectaculaires et bénéficient d'une psychologie positive de la part du patient.
    La transdisciplinarité permet une vision globale du système et plusieurs spécialistes peuvent travailler ensemble à son amélioration.
    Sont directement concernés par cet ouvrage :
    - Toutes les personnes qui, de près ou de loin, travaillent sur le système locomoteur : kinésithérapeutes, ostéopathes, chiropracticiens, étiopathes, préparateurs sportifs, médecins du sport, médecins rééducateurs, généralistes, rhumatologues...
    - Tous les professionnels de santé qui travaillent sur les entrées sensorielles du système : ophtalmologistes, orthoptistes, optométristes, strabologues, podologues, podo-orthésistes, orthopédistes, pédiatres, chirurgiens orthopédistes, dentistes, stomatologistes, occlusodontologistes, logopédistes, orthophonistes, psychomotriciens, otorhinolaryngologistes...
    - Plus généralement tous les professionnels qui veulent travailler sur les causes et non plus sur les symptômes...
    La médecine de demain se devra d'être étiologique et préventive : la posturologie le permet !

  • Face à l'émergence des résistances bactériennes, et face au mésusage des antibiotiques en ville et à l'hôpital, il apparait nécessaire de disposer de référentiels simples, accessibles, tenant dans la blouse.
    Ce livret de poche présente des propositions thérapeutiques anti-infectieuses de première intention reprenant les grandes pathologies en infectiologie générale. Il s'agit d'un outil d'aide à la prescription médicale, établi en fonction des dernières recommandations des principales sociétés savantes traitant de l'infectiologie.
    Il est destiné aux internes, aux médecins, aux biologistes médicaux, aux pharmaciens ainsi qu'à tous les professionnels de santé participant à la prise en charge anti-infectieuse.
    Le bon usage des antibiotiques est l'affaire de tous et la maîtrise de leur consommation un objectif de Santé Publique.

  • L'interprétation des examens d'imagerie de l'oreille est souvent considérée comme difficile : en effet, l'anatomie de l'os temporal est complexe et la pathologie otologique est souvent mal connue des radiologues. L'objectif de cette troisième édition de « L'Imagerie de l'oreille en poche » est, à nouveau, de proposer une aide au diagnostic grâce à un exposé très détaillé de l'anatomie et la radio-anatomie normale, suivi d'une description des signes en imagerie des principales pathologies otologiques (otites chroniques, otospongiose, traumatismes, malformations de l'oreille) ainsi que de lésions plus rares mais d'aspect caractéristique (chapitre « florilège »), en précisant, pour chaque pathologie, les informations radiologiques dont l'otologiste a besoin pour la prise en charge thérapeutique ; dans la dernière partie de l'ouvrage, la pathologie otologique courante est envisagée à partir d'ordonnances-types, telles qu'elles seraient formulées par l'otologiste, afin de guider le lecteur vers les principales anomalies à rechercher.
    Cette 3e édition propose une mise à jour des chapitres consacrés à l'otospongiose et à l'otite chronique tenant compte des concepts et des protocoles d'exploration les plus récents. En outre, un chapitre est dédié à l'IRM du labyrinthe : domaine en plein essor dont cette partie de l'ouvrage présente les avancées considérables réalisées depuis quelques années, sans oublier les questions nosologiques qu'ouvre cette imagerie nouvelle. Une fois encore nous avons tenté de rendre ce livre directement utilisable en pratique quotidienne, tant par son format compact que par son contenu, afin d'apporter au clinicien l'information pertinente qu'il attend de son correspondant radiologue.

  • Cet ouvrage destiné d'abord à participer à l'enseignement de l'expertise médicale est déjà particulier par le fait qu'il aspire à être « pratique » ; pratique ou « manuel », cela signifie qu'il n'a pas pour principal objectif d'être une somme de connaissances, car en 2019 l'Internet donne cette possibilité à quiconque dispose d'un Smartphone. Par contre, ce même Internet ne permet pas de choisir les procédures adaptées, c'est-à-dire fiables, rapides et applicables aux situations les plus fréquentes ; en d'autres termes l'Internet n'a ni le sens pratique ni de la pratique du moins dans le domaine de l'expertise médicale. Les besoins à l'origine de cet ouvrage sont multiples, la nécessité d'enseigner l'expertise médicale, et cela à tous les intervenants, en prenant en compte l'importance des enjeux de l'expertise pour l'indemnisation du dommage corporel. Enfin, pour confirmer que cet ouvrage se veut être utile plutôt que de se perdre dans des détails à visée purement encyclopédique, nous avons sélectionné des cas cliniques permettant d'illustrer les situations les plus fréquentes et/ou les plus problématiques.

  • «Est-il encore utile en 2020 de consacrer un ouvrage pédagogique à l'imagerie scanographique thoracique, domaine dans lequel on pourrait penser que beaucoup, sinon quasi tout, paraît avoir été dit, en particulier depuis la généralisation des acquisitions en coupes submillimétriques et des angioscanners pulmonaires en haute résolution ?... La structuration de l'ouvrage de Gilles Genin et Fabien Craighero est l'élément essentiel de son attrait pour le lecteur qu'il doit aider à atteindre le but fixé par le titre. L'objectif est en effet d'apprendre à lire rapidement un scanner thoracique, bien entendu sans sacrifier ni la précision de la phase sémiologique (analyse et regroupement La valeur-ajoutée du médecin radiologue est directement dépendante de sa capacité à assumer son rôle étiologique dans ses compte-rendus et/ou dans sa communication avec ses collègues. Dans cette optique, c'est toute la pathologie thoracique qui est mise à sa disposition dans la troisième partie de l'ouvrage. L'accès rendu facile par un classement précis en fonction de l'organe atteint constitue, comme les auteurs s'y étaient engagés, un moyen efficace pour raccourcir la durée de lecture des explorations radiologiques du thorax, tout en augmentant la qualité de leur argumentation diagnostique... ».

  • Aujourd'hui s'ouvre une période propice à faire mémoire des émotions vécues, mais aussi à discerner la place de la dimension spirituelle dans le prendre soin en temps de pandémie.
    Plus qu'un bilan, c'est l'occasion de nommer tout ce que cette crise révèle de réactions humaines, de fonctionnement des institutions sanitaires et du système de santé lui-même.
    C'est le moment d'examiner si et comment le Spiritual Care a été vécu et formulé dans ces temps particuliers.

  • Cette interférence résulte du contrôle dit de haut niveau de la marche (frontal) en opposition avec le contrôle automatique. Elle s'exprime par la fluctuation des pas à court terme et se mesure par l'augmentation de la variabilité des pas ou perte de régularité. Elle est inaccessible à l'observation visuelle et nécessite l'analyse instrumentale de la marche.
    Le paradigme de la double tâche : marcher et réaliser une tâche attentionnelle concomitante, potentialise l'analyse de la marche et mesure l'interaction cognitivo-motrice.
    De nombreuses applications cliniques en résultent :
    - Disposer d'un biomarqueur, précoce, cognitivo-moteur pour la maladie de Parkinson.
    - Identifier un phénotype moteur qui précède et accompagne les états démentiels.
    - Évaluer les conséquences cérébrales de l'apnée obstructive du sommeil.
    - Élaborer un indice prédictif du risque de chute.
    - Expliquer un certain nombre de chutes récurrentes d'origine inconnue.
    - Concevoir des programmes de rééducation cognitivo-moteur individualisés.
    Demain, sera disponible l'analyse de la marche dans la situation de la vie quotidienne, véritable « Holter de la marche ».

  • L'objectif des monographies « Résonance » est de donner aux cliniciens les clés d'interprétation des images radiologiques en pathologie rhumatologique et orthopédique. Résonance veut rendre le clinicien autonome dans la lecture des examens d'imagerie.
    Cette monographie est organisée à partir de cas cliniques sélectionnés dont les images sont analysées et commentées. L'objectif est de décrire, à partir de cas cliniques représentatifs, les principaux problèmes rencontrés et les différentes facettes des affections étudiées.
    Cette monographie est le support de « Résonance 8 », huitième journée d'enseignement postuniversitaire, consacrée à l'imagerie de l'épaule et de la ceinture scapulaire. Les cas cliniques présentés couvrent l'ensemble des affections mécaniques et dégénératives de l'épaule avec une vision multidisciplinaire, allant de la clinique à la chirurgie en passant par une description analytique de l'imagerie.

  • La rééducation de la main nécessite une prise en charge spécifique et fait partie intégrante d'une équipe pluridisciplinaire permettant au patient d'être suivi efficacement de son traumatisme à la reprise de ses activités professionnelles et sportives.
    Cet ouvrage est le fruit de l'expérience de l'équipe de l'Institut Sud Aquitain de la Main et du Membre Supérieur qui traite les pathologies de la main et du poignet depuis plus de 20 ans.
    Ce premier tome traite de l'examen, du raisonnement clinique, et des techniques orthétiques et rééducatives les plus valides permettant au thérapeute d'optimiser son efficience dans la prise en charge des patients souffrant de pathologies de la main et du poignet.

  • Qu'est-ce-que la Collection "Echographie musculosquelettique" ?
    Par chance et par vouloir, la France dispose d'une des meilleures écoles d'échographie musculosquelettique au monde : la SIMS (Société d'Imagerie MusculoSquelettique). Au sein de ce groupe ouvert et amical, où cohabitent en harmonie une grande rigueur et une non moins grande joie de vivre, toute rabelaisienne, Jean-Louis Brasseur et Gérard Morvan ont depuis longtemps la charge de l'enseignement. Ce sont des passionnés, aimant transmettre leurs connaissances et faire partager leur passion, des hommes de terrain qui, depuis les origines de l'échographie ostéo-articulaire il y a plus de vingt ans, la pratique quotidiennement. D'où leur idée de cette collection de livres dédiés à l'échographie musculosquelettique.
    Un livre par région, largement illustré. Des schémas clairs. Des explications concrètes, vécues, pratiques. Les auteurs, aidés en fonction des sites anatomiques par des collègues experts, expliquent comment faire une échographie efficace, les points importants à ne pas oublier, les pièges où ne pas tomber, les trucs et astuces pour se sortir des situations difficiles, les cas où il faut passer à d'autres techniques, les points à mettre en exergue dans le compte -rendu, ce qu'attend précisément le clinicien de l'échographie.... Bref, ils vous livrent leur expérience de l'enseignement et la quintessence de leur longue pratique quotidienne en privilégiant, comme dans la vraie vie, la forme atypique d'une affection fréquente, que l'on risque fort de rencontrer, au mouton à cinq pattes qu'on ne croisera jamais.
    En dehors de « l'épicondylite » les indications de l'échographie du coude sont mal connues. Elles sont pourtant nombreuses et la complémentarité du couple cliché standard + échographie, peu onéreux et disponible, lui permet souvent de déterminer l'étiologie de bon nombre de problèmes douloureux de cette articulation. De plus, la possibilité d'effectuer des analyses comparatives et dynamiques sont deux atouts majeurs de l'échographie par rapport à l'IRM. Il est donc important de connaitre les possibilités et les limites de l'échographie du coude ainsi bien entendu que la sémiologie échographique des différentes pathologies.
    La réalisation de certaines coupes n'est par contre pas aisée et il faut optimiser cette technique échographique en particulier par une position correcte. C'est particulièrement vrai au niveau de l'étude des épicondyliens où une position des coudes en supination et flexion à 90° est indispensable pour dissocier les différents tendons et préciser quels sont ceux qui sont entrepris.
    Comme pour le genou, ce livre présente un plan différent de ceux de certains tomes de la collection. En effet, et c'est une particularité par rapport à d'autres articulations, et en particulier l'épaule, on peut, au niveau du coude, se limiter à une étude comparative d'un compartiment (antérieur, latéral, médial ou postérieur) en fonction de la symptomatologie du patient. Cette spécificité nous permet de subdiviser l'étude. Dans un premier temps nous verrons les différentes coupes normales, « de base », pouvant être effectuées en échographie au niveau de chaque compartiment ainsi que la manière de les obtenir. Ensuite, après un chapitre consacré à l'analyse articulaire qui doit être systématiquement réalisée, nous étudierons l'écho-anatomie et les différentes pathologies de chaque compartiment avec les possibilités d'échographie interventionnelle.

  • La mécanique obstétricale n'est pas un retour en arrière avec pour optique la pratique de la voie basse à tout prix. C'est un concept moderne, intégrant toutes les techniques de l'obstétrique actuelle (surveillance foetale, césarienne, anesthésie, imagerie, ..), qui vise à la pratique de l'obstétrique dans les meilleures conditions pour la mère et pour l'enfant.

    Le but de ce manuel est d'offrir aux lecteurs une synthèse de tout ce qui tourne autour de la salle de naissance.

    Si les techniques obstétricales sont détaillées, la partie relative au bien-être foetal l'est tout autant et une partie sur les pathologies rencontrées dans les salles de naissance a été ajoutée.

    L'objectif était, quand le diplôme de mécanique et techniques obstétricales a été créé, de donner à ceux qui s'intéressent à l'obstétrique une vision moderne et diversifiée de leur spécialité. Pour cela, différentes écoles obstétricales ont exposé leur vision de l'obstétrique actuelle, ce qui explique que pour certains sujets les questions sont doubles voir triples.

    Il faut le considérer comme un instrument de travail et non comme une référence définitive. Ce livre est destiné à tous les acteurs de la salle de naissance (gynécologues-obstétriciens et internes en gynécologie-obstétrique, sages-femmes et élèves sages-femmes, pédiatres et internes de pédiatrie, anesthésistes-réanimateurs et internes en anesthésie-réanimation).

    Il s'adresse également à tous ceux qui veulent se perfectionner en obstétrique et en néonatologie (médecins généralistes et internes en médecine générale, urgentistes, étudiants en médecine).

  • Radiologues, nous avons pu constater tout au long de notre formation et de notre pratique qu'il était difficile de garder en mémoire TOUS les chiffres, mesures, repères, abaques et classifications nécessaires au diagnostic, à la quantification de la sévérité, ou à la prise en charge thérapeutique. De ce constat est née l'idée qu'il serait très utile de regrouper dans un même ouvrage l'ensemble de ces informations, classées par spécialité d'organe. Ce livre se veut avant tout pratique. Il ne remplace en aucun cas les références bibliographiques de radiologie, mais permettra à tout radiologue de retrouver en un minimum de temps les éléments nécessaires à une interprétation précise. Les deux premières éditions ont été un réel succès. Nous profitons de cette 3e édition pour évidemment la mettre à jour mais aussi pour intégrer de nouveaux items et en particulier les traumatismes.

  • Depuis plus d'une quinzaine d'années, nous pratiquons cette formule d'enseignement faite de dossiers radiologiques volontairement non spécialisés, mais issus de l'ensemble des spécialités d'imagerie médicale. C'est la réussite de ces journées qui nous a incités à publier nos cas cliniques qui sont présentés sous la forme d'une brève histoire clinique, d'une iconographie significative et de quelques questions orientant la démarche diagnostique. Dans la réponse, est présenté un développement concernant la pathologie en question. Ce type d'ouvrage, peu courant en France, est extrêmement répandu Outre-Atlantique. Ce sont les classiques « Teaching files ». Il s'agit effectivement de façon variée, attrayante et ludique, d'augmenter, de perfectionner ou de réviser ses connaissances.

  • Ce livre est un dictionnaire de spécialité qui traite du vocabulaire des arythmies cardiaques et qui, sans être encyclopédique, renseigne sur toutes les facettes. Il a été écrit par deux cardiologues amoureux de cette discipline ayant suivi son évolution d'abord clinique avec seulement un électrocardiogramme et quelques médicaments jusqu'aux plus récentes techniques. Une mise en garde est indispensable. Il ne faut pas attendre de cet ouvrage, des mises au point structurées sur les différentes arythmies. Mieux vaut l'avoir sous la main, et le consulter ponctuellement sur des points précis. La rythmologie concerne les troubles électriques du fonctionnement cardiaque. La contraction du muscle cardiaque assure le transport du sang vers la circulation pulmonaire où il s'oxygène et la circulation systémique qui redistribue l'oxygène à tous les organes. Ce jeu complexe est contrôlé par un ensemble électrique qui génère une impulsion et la transmet successivement aux oreillettes puis aux ventricules pour déclencher la contradiction harmonieuse de toutes leurs cellules.

  • L'échographie est certainement une des armes qui va le plus se développer au cours des prochaines années dans la chirurgie du membre supérieur. Ces avantages sont la chirurgie mini-invasive, sa facilité d'utilisation et son faible coût.
    L'objectif de ce premier livre est de faire une mise au point sur les techniques d'échochirurgie existantes pour le membre supérieur. Il regroupe les articles des auteurs pionniers dans cette pratique.
    Nous y décrivons les différentes techniques chirurgicales et les premiers résultats de séries cliniques démontrant les bénéfices cliniques et organisationnels de cette nouvelle pratique, ainsi que l'optimisation de l'expérience patient.

  • Comme pour les autres explorations musculosquelettiques, la première constatation est que l'échographie de la hanche est difficile !! Par contre, une fois son étude bien assimilée, c'est un excellent complément des clichés radiographiques pour expliquer la symptomatologie du patient. Ses avantages sont principalement : la possibilité de différencier les atteintes articulaires des lésions péri articulaires ainsi que sa spécificité dynamique en particulier pour l'étude des hernies. Comme dans les autres localisations, une échographie unilatérale est insuffisante car, dans bon nombre de cas, c'est la différence avec le côté opposé qui nous prouve que « l'image » anormale décelée est bien à l'origine de la symptomatologie.
    Pour l'étude articulaire, l'échographie isolée n'est jamais suffisante mais elle peut attirer l'attention par des signes indirects de pathologie sous-jacente. Cet apport peut être précieux car on s'oriente parfois trop exclusivement vers une pathologie péri articulaire et cela permet de redresser le diagnostic. De même, les pathologies purement osseuses justifient rarement de la technique échographique mais on connait sa possibilité de découvrir certaines lésions pubiennes mal visibles sur les clichés standards. En cas de douleur antérieure et de douleur pariétale, les pathologies musculaires et tendineuses sont bien analysées mais la spécificité dynamique de l'échographie est également un avantage précieux à ce niveau pour faire le bilan des hernies et de la pubalgie qui atteint bon nombre de sportifs. Dans ce cas, l'échographie montre bien quel est l'élément ou quels sont les éléments en cause ce qui est très important pour orienter le traitement. La sensibilité élective de certains ganglions à la palpation échoscopique est également un signe sémiologique important pour déterminer l'étiologie douloureuse.
    Sur le plan latéral, on a vu comment détailler les différents tendons, la bandelette iliotibiale et les éventuelles bursites. L'échographie est une excellente technique pour l'analyse des nombreuses pathologies pouvant être dépistées sur cette face le plus souvent localisées au voisinage du grand trochanter. L'importance des tissus graisseux limite par contre les performances échographiques chez les patients corpulents et l'utilisation d'une sonde de fréquence intermédiaire est souvent utile. En postérieur, l'analyse des insertions proximales des ischiojambiers est importante dans le cadre des douleurs fessières mais les conditions d'examen sont très variables. Une compression douce sur un patient détendu est indispensable. La douleur élective à la palpation du nerf sciatique est également un élément important du diagnostic.
    Nous espérons que la lecture de ce livre puisse vous convaincre qu'il n'y a pas que chez le nourrisson que l'échographie peut être utile au démembrement des douleurs des hanches qu'elles soient antérieures, latérales ou postérieures.

empty