Sciences humaines & sociales

  • « L'impact du milieu n'a pas le même effet sur un bébé, sur un adulte, selon la construction physique et mentale de chacun. Ce que nous sommes aujourd'hui n'est pas ce que nous serons demain, marqués, expérimentés et souvent blessés par l'existence. Notre corps et notre esprit modifiés par la vie devront s'adapter à un monde toujours nouveau.
    Les hommes et les femmes, les pères et les mères, voient leurs places respectives bouleversées par une nouvelle donne qui chamboule les schémas traditionnels du masculin et du féminin et qui redistribue l'identité et le rôle de chacun dans le couple et dans la famille.
    Notre culture a perdu la boussole, nous naviguons à vue, bousculés par les événements, errant là où le vent nous porte. Il nous faut reprendre un cap, car nous venons de comprendre que l'homme n'est pas au-dessus de la nature, n'est pas supérieur aux animaux, il est dans la nature. La domination, qui a été une adaptation pour survivre, aujourd'hui ne produit que du malheur.
    Une étoile du berger nous indique cependant la nouvelle direction, vers l'unité de la Terre et du monde vivant. » B. C.

    Un livre d'une richesse exceptionnelle, conjuguant tout le savoir le plus récent de l'éthologie, de la préhistoire, des neurosciences.
    Une méditation profonde sur la condition humaine et sur l'avenir de nos sociétés.

  • à la vie ! Nouv.

    à la vie !

    Jean-Claude Carrière

    Voici le dernier livre de Jean-Claude Carrière, rédigé quelques mois avant sa mort.
    Questionnement sur le monde à venir, par un homme qui s'apprête à le quitter, l'ayant intensément connu et parcouru et qui a passionnément aimé la vie.
    Il est question de l'humanité, du bruit très doux de l'âme, de ce à quoi nous croyons, de tout ce que nous devrions et pourrions faire ensemble.
    Un très beau texte, un hymne à la vie, un message d'espoir par un grand écrivain qui nous aide à croire encore et toujours en l'avenir.

  • La femme est-elle l'avenir de l'homme ? Au présent, elle a du mal à se faire entendre sans élever la voix... Qu'en était-il dans le passé ? Paléoanthropologue, Pascal Picq enquête ici sur la femme des origines.

    Dans ce livre, il ne se contente pas de présenter ce que l'on sait des rapports entre hommes et femmes dans les premières sociétés humaines, il entend placer l'histoire et la préhistoire humaines dans la perspective de l'évolution. Pour embrasser le passé évolutif, il faut élargir le regard : explorer le passé, mais aussi comparer l'humain à ses plus proches cousins, singes et grands singes. Car nos points communs avec les espèces apparentées ne sont pas seulement biologiques, ils concernent également les comportements et la vie sociale, et jusqu'aux rapports entre les sexes.

    La coercition envers les femmes est-elle une fatalité évolutive ou une invention culturelle ? Comment s'est instaurée la domination masculine, qui semble être devenue la règle pour notre espèce ?

    Un livre qui bouscule les idées reçues pour penser autrement l'évolution des femmes et leur rôle dans l'évolution.

  • Et si l'extrême intelligence créait une sensibilité exacerbée ? et si elle pouvait aussi fragiliser et parfois faire souffrir ?.
    être surdoué est une richesse. mais c'est aussi une différence qui peut susciter un sentiment de décalage, une impression de ne jamais être vraiment à sa place. comment savoir si on est surdoué ? comment alors mieux réussir sa vie ? comment aller au bout de ses ressources ?. ce livre permet de mieux comprendre et de réapprivoiser sa personnalité. pour se sentir mieux avec soi et avec les autres, pour se réaliser enfin

  • « Voilà la mère que j'ai eue, la mère qui a fini par tant dépendre de moi. Imprévisible, obstinée, têtue, incernable, méfiante, manipulatrice, exigeante, quelque peu sorcière, soucieuse de tout contrôler, de tout maîtriser. Je mettais ces caractéristiques sur le compte du danger qu'elle devait ressentir à être d'une autre culture, d'un autre âge, d'un tout autre monde que celui dans lequel nous vivions. Avec, comme corollaire, la crainte de ne pas pouvoir protéger ses enfants, ces enfants qui ont toujours été pour elle rien de moins qu'une partie d'elle-même. »Aldo Naouri explore le lien mère-fils et raconte comment la figure maternelle qui nous accompagne aux premiers jours de notre vie nous façonne, nous construit, nous marque de son empreinte.Ce livre est celui d'un auteur qui conjugue le regard de l'analyste et le talent de l'écrivain.

  • «?Ce livre est né de réflexions croisées. Une psychologue, un psychiatre, des milliers de rencontres avec nos patients, de situations de vie, d'errements, de questionnements existentiels, de souffrances embrouillées, de désirs de comprendre, d'attentes, de besoins d'éclairages avisés, de pistes sérieuses pour trouver ou retrouver sa vie. La même vie mais en mieux?! Un livre où nous aimons partager ce que nous avons compris, ce que nous avons appris de notre métier, de notre expérience, de nous-mêmes et des autres. Nous l'avons construit autour des grands axes qui nous font grandir, vivre et devenir enfin qui nous sommes. C'est l'histoire de la vie... Nous avons tricoté, maille après maille, une correspondance intime pour cheminer avec vous. Pour vous. Pour chacun de vous.?» J. S.-F. & J.-C. S.

  • Pour la première fois, des psys racontent leur parcours et leur vie intérieure. Par leurs récits sincères, par ce qu'ils livrent des difficultés rencontrées, des questionnements et des efforts déployés, ils nous touchent et nous émeuvent. Ce sont nos vies dont ils parlent à travers leur vie. Parce qu'ils ont réfléchi à leur passé, à leurs valeurs et à leurs motivations, parce qu'ils exercent un métier qui leur donne accès aux ressorts secrets de nos pensées, leurs récits nous aident à mieux nous comprendre, à changer et à mieux vivre. En nous racontant leur manière de rechercher leur unité personnelle et profonde, ils nous inspirent pour qu'à notre tour nous puissions trouver notre équilibre intérieur.

  • «?Rêver est une chance, un don offert par la nature?; se souvenir de ses rêves, une bénédiction?! J'ai pris l'habitude de considérer le rêve comme un guide, et d'exposer au plus grand nombre la façon de s'approprier les conseils surgis des ténèbres. Ces rêves ont constitué la matière première de ce livre. On trouvera ici leur description précise, mais aussi les fragments de vie que charrient toujours les rêves. On y lira comment on remonte, et toujours avec l'aide du rêveur, du récit aux pensées, et de ces pensées aux conseils pratiques qui permettent au rêve de s'accomplir dans la vie. On ne trouvera ici ni dictionnaire des symboles ni de sens univoque de je ne sais quel rêve «typique», mais une méthode et un aiguisement de l'esprit au travail du rêve. Chaque lecteur en sortira plus familier avec les rêves, plus curieux des siens et plus ouvert à la multitude de possibles que nous propose l'existence.?» T. N.

    Psychologue hors norme et conteur de génie, Tobie Nathan nous donne ici une méthode rigoureuse pour accéder à nos rêves et des pistes pour les interpréter.

  • Psychothérapie de Dieu

    Boris Cyrulnik

    "Aujourd'hui, sur la planète, 7 milliards d'êtres humains entrent plusieurs fois par jour en relation avec un Dieu qui les aide. Méditer, trouver son chemin de vie personnel, éprouver la joie de se sentir vivant parmi ceux qu'on aime - la spiritualité élargit la fraternité à tous les croyants du monde. La psychothérapie de Dieu nous aide à affronter les souffrances de l'existence et à mieux profiter du simple bonheur d'être. Il y a certainement une explication psychologique à cette grâce. Ce livre est le résultat de cette quête", B. C.

  • Les parents aussi ont besoin d'amour Nouv.

    «?Les parents aussi ont besoin d'amour. Tout au long de ma carrière, j'ai écouté des parents et des enfants, je les ai aidés à répondre à leurs doutes réciproques. Au-delà des apparences, leurs désirs de se sentir aimés étaient toujours présents, souvent sans qu'ils l'expriment clairement.
    La peur de n'être pas suffisamment aimé est naturelle et normale. La relation parent-enfant est fondée dès l'origine sur une affaire de coeur. Qui peut douter que le partage des sentiments soit la meilleure chose au monde?? Le partage et l'écoute sont les secrets d'une éducation heureuse.?» A. B.
    En explorant les composantes de cet amour qui naît dès les premiers jours de la vie, on comprend qu'il est important d'apprendre aux enfants à montrer leurs sentiments et aux parents à aimer leurs enfants pour entretenir ce lien si essentiel.

  • Amitiés philosophiques Nouv.

    Aron-Sartre, Foucault-Deleuze, Ricoeur-Derrida, Derrida-Lévinas...

    D'où sont nées ces amitiés entre des philosophes qui ont marqué leur temps?? En quoi ces «?couples?» sont-ils absolument singuliers et que nous disent-ils de leur époque et de ses enjeux intellectuels??

    «?Parce que c'était lui, parce que c'était moi?», écrivait Montaigne à propos de l'amitié qui le liait à La Boétie, s'exclamant également?: «?O mes amis, il n'y a nul amy?!?» S'appuyant sur leurs correspondances, des écrits peu connus, des récits de témoins, François Dosse lève le voile sur l'intimité de ces relations marquées par une proximité affective qui n'exclut pas jalousies et rivalités, rancoeurs et haines recuites. L'intensité des joutes le dispute au caractère spectaculaire des réconciliations, parfois à titre posthume.

    /> À travers ces itinéraires croisés, c'est toute la seconde partie du xxe siècle qui nous est restituée, avec ses controverses, ses déchirures, ses explosions sociales...

  • Comment établir de bonnes relations avec des personnes dont les traits de caractère entraînent souffrance pour elles-mêmes ou pour autrui ?
    Qu'elles soient trop impulsives, trop susceptibles, trop méfiantes, trop anxieuses, trop dépendantes, trop instables ou tirant toujours la couverture à elles, le fonctionnement psychologique des personnalités difficiles est aujourd'hui mieux compris qu'auparavant.
    François Lelord et Christophe André vous proposent leurs conseils, issus de la science et de leur expérience de médecins et de thérapeutes, pour résoudre les difficultés de la vie aux côtés de ces personnes. Et pour vous proposer, aussi, de réfléchir sur vous-même et faire évoluer votre propre manière d'être avec autrui !

    Une aide précieuse pour vous aider à vivre de manière apaisée avec celles et ceux que vous êtes amené à côtoyer.

  • La différence des sexes structure la pensée humaine puisqu'elle en commande les deux concepts primordiaux : l'identique et le différent. La manière dont chaque culture construit cette différence met en branle toute sa conception du monde, sa sociologie et sa biologie, comme sa cosmologie. Changer le rapport du masculin et du féminin, c'est bouleverser nos ressorts intellectuels les plus profonds, élaborés au fil des millénaires. En démontant les mécanismes de la différence, ce livre offre des solutions pour parvenir à l'égalité.

  • Comment motiver son enfant à l'école : lui (re)donner envie d'avoir envie Nouv.

    «?Ça ne l'intéresse pas...?», «?elle n'est pas motivée...?», «?il n'a pas envie d'apprendre...?»?: la démotivation scolaire est un motif de consultation fréquent, car elle inquiète à juste titre parents et enseignants.

    Cet ouvrage s'adresse à eux.

    Jean-Luc Aubert y explique pourquoi il est crucial de stimuler l'envie d'apprendre tout au long des premières années. Il propose aussi des solutions concrètes pour susciter ou relancer l'intérêt d'un enfant, ou d'un ado, pour l'école.

    N'oublions pas, insiste Jean-Luc Aubert, que le besoin de découvrir et de savoir est inné chez chacun de nous?: si un petit est suffisamment bien accompagné dans ses premiers apprentissages, alors sa motivation durera tout au long de sa scolarité, car il y trouvera du plaisir?!

    Des conseils pour prévenir la démotivation scolaire?; des solutions pour y faire face.

  • « Je sais maintenant, grâce aux récits intimes de mon for intérieur, et aux histoires des enfances fracassées, qu'il est toujours possible d'écrire des soleils.

    Combien, parmi les écrivains, d'enfants orphelins, d'enfants négligés, rejetés, qui, tous, ont combattu la perte avec des mots écrits ?

    Pour eux, le simple fait d'écrire changea le goût du monde.

    Le manque invite à la créativité. La perte invite à l'art, l'orphelinage invite au roman. Une vie sans actions, sans rencontres et sans chagrins ne serait qu'une existence sans plaisirs et sans rêves, un gouffre de glace.

    Crier son désespoir n'est pas une écriture, il faut chercher les mots qui donnent forme à la détresse pour mieux la voir, hors de soi. Il faut mettre en scène l'expression de son malheur.

    L'écriture comble le gouffre de la perte, mais il ne suffit pas d'écrire pour retrouver le bonheur.

    En écrivant, en raturant, en gribouillant des flèches dans tous les sens, l'écrivain raccommode son moi déchiré. Les mots écrits métamorphosent la souffrance. »B. C.

    Un livre bouleversant, de témoignage et d'émotion, où Boris Cyrulnik convoque les déchirures d'écrivains célèbres, les conjugue à l'aune de ses propres souffrances pour mieux convaincre chacun de nous des bienfaits de l'imaginaire, de la puissance du rêve, des pouvoirs de guérison que recèle l'écriture.

  • éloge des intelligences atypiques : pas comme les autres, plus que les autres ! Nouv.

    Quels sont les points communs entre Einstein, Andy Warhol, Vincent Van Gogh et Mark Zuckerberg ? Ces êtres exceptionnels, doués d'une intelligence atypique, ont une façon bien à eux d'envisager le monde. Cependant, ils manquent d'intelligence relationnelle et de sens d'autrui. Leur cerveau ne fonctionne pas tout à fait comme celui des autres. C'est de cette spécificité qu'il est question dans ce livre. Nombreuses sont les personnes dont les talents secrets peuvent passer inaperçus. Il n'est pas rare qu'elles souffrent à l'école, en entreprise, dans leur famille, de l'incompréhension de leurs forces et de leurs fragilités. Comment les aider à s'épanouir, à développer leur intelligence sociale pour qu'elles puissent exprimer toutes leurs potentialités, être reconnues, et ainsi améliorer leur estime de soi ? À partir d'exemples et de conseils issus de leur pratique, le docteur David Gourion et Séverine Leduc nous conduisent à la découverte des intelligences multiples et atypiques.

  • L'enfant optimiste : en famille et à l'école Nouv.

    Comment faire pour que votre enfant soit optimiste et le reste?? Comment nourrir son optimisme alors que sa vie à l'école et ses liens sociaux sont perturbés, alors qu'à l'adolescence ses pensées deviennent plutôt pessimistes??

    Alain Braconnier nous livre ici le fruit de trente ans d'expérience et de consultations avec les enfants et les adolescents. Il identifie clairement les liens qui existent entre optimisme, espoir et réussite scolaire. Il montre pourquoi il est si essentiel d'aider son enfant à croire en lui, à tout âge. Et il revient aux parents comme aux enseignants d'insuffler cet optimisme si nécessaire qui représente la première marche de l'éducation. L'optimisme permet de rendre l'enfant, puis l'adolescent, plus motivé, plus confiant en lui et plus heureux. C'est tout son avenir qui en dépend.

    Ce livre est une véritable méthode pour développer et enrichir l'optimisme, cette force intérieure, facteur d'équilibre et de réussite.

  • Ne pas céder à ses impulsions ni à ses désirs immédiats n'est pas toujours chose facile. C'est tout l'enjeu de ce livre. En effet, nous ne sommes pas équipés pour résister au principe de plaisir. Or vivre consiste à devoir accepter des cadres, des contraintes et des limites. Nous sommes tous concernés?: enfants, adolescents et adultes.
    Comment lutter contre la toute-puissance de notre cerveau reptilien qui nous conduit si souvent à préférer les plaisirs immédiats ? Comment concilier désirs et raison ?
    Dans ce nouveau livre, Didier Pleux développe sa réflexion à partir des nombreux cas qu'il rencontre dans sa pratique de psychothérapeute. Il réaffirme à quel point l'autorité est nécessaire face à la dictature du principe de plaisir et combien une nouvelle morale devient indispensable pour savoir ce qui est bon pour soi et pour autrui.

  • Les puissances mondialisées : repenser la sécurité internationale Nouv.

    Quels sont les États qui protègent le mieux leurs citoyens dans le contexte international actuel?? Face à des menaces devenues globales, telles les pandémies, les crises environnementales, économiques, migratoires ou alimentaires, quelles puissances ont su rompre avec un passé révolu et développer des stratégies adaptées??
    Les États-nations se sont construits, il y a quelques siècles, sur la gestion des peurs ancestrales (peur de mourir et de souffrir, peur de perdre sa liberté) et des risques nationaux. Ils se sont arrogé le monopole de la sécurité pour en faire un enjeu territorial et militaire, étroitement lié à la souveraineté nationale.
    Mais lorsque les risques changent de nature et de périmètre, qu'en est-il de l'ancien ordre international?? Le succès amorcé des puissances les plus agiles, qui - à l'instar de la Corée du Sud, de l'Allemagne et de quelques pays nordiques - savent tirer profit de la mondialisation tout en se protégeant de ses méfaits, ne nous invite-t-il pas à repenser la sacro-sainte sécurité internationale pour l'élargir à ses dimensions humaines?? Et, dès lors, n'est-ce pas tout l'ordre mondial qui est à revoir et à refonder??
    Loin des discours souverainistes et des postures démagogiques, Bertrand Badie nous propose une réflexion profonde et sociale sur le thème si fondamental de la sécurité.

  • Un bébé a un développement psychologique extraordinaire. En moins de trois ans, grâce à ses interactions avec son environnement, notamment avec ses parents, il devient, quand tout va bien, un être de langage, de sociabilité, plein de curiosité et d'inventivité. Le revers de la médaille est sa très grande sensibilité, encore trop souvent sous-estimée, aux ratés de la relation...
    Comment repérer chez un tout petit enfant, parfois âgé de quelques mois à peine, les premiers signes que quelque chose ne va pas?? En quoi le retrait relationnel doit-il être considéré comme l'expression d'une souffrance qui ne peut pas se dire avec les mots?? Comment l'identifier, comment la mesurer??
    Convaincu depuis longtemps qu'un bébé ne peut attendre que ses parents ou son entourage aillent bien, ou mieux, pour qu'on s'occupe de lui, Antoine Guedeney revient dans ce livre sur l'aventure de sa vie, celle qui l'a conduit à la prise en charge de la détresse chez les très jeunes enfants, notamment grâce à la mise au point d'un outil original et innovant, l'Alarme Détresse BéBé aujourd'hui utilisée dans le monde entier.

  • Dans ce livre, Boris Cyrulnik introduit et développe le concept de résilience, cette capacité qu'ont les êtres humains de se remettre des traumatismes psychiques les plus graves - agression, viol, torture, guerre, déportation - ou de se sortir des situations les plus désespérées, comme ces enfants qui hantent l'Amérique latine ou vivent dans des décharges d'ordures en Asie et qui finissent miraculeusement par savoir lire et écrire. Sur la base d'études de cas, Boris Cyrulnik montre comment les enfants, puis les adultes, se construisent dans l'adversité grâce à l'élaboration d'un récit intérieur. Ce livre nous conduit imperceptiblement à voir autrement les autres. Peut-être nous apprendra-t-il à les entendre malgré le vacarme du discours social convenu.

  • ?Ce livre qui fait suite à Masculin/féminin I, La pensée de la différence, pose deux questions : pourquoi la hiérarchie s'est-elle greffée sur la simple différence des sexes ? Est-il envisageable de la dissoudre ? À cette double question, Françoise Héritier répond en termes anthropologiques aussi bien que politiques. Comment les hommes se sont-ils assuré le contrôle de la fécondité des femmes, ce pouvoir exorbitant d'enfanter du différent, des fils, aussi bien que de l'identique, des filles ? Comment les hommes ont-ils exploité le corps des femmes dans la prostitution et l'entretien domestique ? Comment, en retour, les femmes n'ont-elles pu commencer à se libérer que du jour où, et seulement là, les moyens de contraception leur ont permis de reprendre le contrôle de leur fécondité ? Françoise Héritier examine la possibilité de changements, certains illusoires, d'autres bien réels, et cerne les obstacles qui leur font toujours implicitement barrage. Et pourtant, ces changements ne sont-ils pas la promesse d'une société où la différence et l'asymétrie seraient le fondement, non d'une hiérarchie, mais d'une véritable harmonie ? Françoise Héritier est professeur honoraire au Collège de France. Elle a publié Les Deux Soeurs et leur Mère et Masculin/féminin?I, aux Éditions Odile Jacob.

  • « Sommes-nous entrés dans l'ère du déclin démocratique, voire dans un âge postdémocratique ? Admettons au moins l'existence d'une triple déception : la démocratie libérale souffre d'une terrible crise de la représentation, d'une grave impuissance publique et d'un profond déficit de sens. Autrement dit, elle aurait perdu, en cours de route, à la fois le peuple qui la fonde, le gouvernement qui la maintient et l'horizon qui la guide. » P.-H. T.

    Pour Pierre-Henri Tavoillot, ce que nous avions pris pour un progrès acquis - la démocratie - se révèle en réalité un vertigineux chantier. Ce livre, qui renoue avec la tradition oubliée des traités d'art politique, nous invite à réfléchir à ce qui fait le secret de l'obéissance volontaire. Car, en démocratie, l'art de gouverner est surtout un art d'être gouverné. Comment l'envisager aujourd'hui ? Entre le cauchemar de l'impuissance publique et le spectre de l'autoritarisme, comment réconcilier la liberté du peuple et l'efficacité du pouvoir ?

  • Maria Callas, « la divine », fut une petite fille dépérissant de carences affectives dans un dépôt d'enfants immigrés de New York. Barbara, meurtrie par un viol paternel et persécutée pendant la guerre, a su chanter sa vie. Georges Brassens, mauvais garçon, dut à son professeur de troisième la découverte de la poésie qui donna une autre issue à sa révolte. Ces cas de résilience sont célèbres. Mais Boris Cyrulnik décrit ici ce que pourrait être chacun d'entre nous. Il nous montre comment ce processus se met en place dès la petite enfance, avec le tricotage des liens affectifs puis l'expression des émotions.


empty