Tourisme & Voyages

  • La Bibliothèque du Voyageur est une collection inspirée par un goût de la culture, de l'aventure, et par un véritable intérêt pour les peuples. Un véritable récit vivant par un "grand reporter" pour comprendre le pays en profondeur, d'hier à aujourd'hui. La Bibliothèque du Voyageur est à la fois un guide et un beau livre, alliant l'exhaustivité de l'information à la beauté des photos.

  • La chine de ce début de xxie siècle est en complète transformation.
    La mutation en cours est dominée par la transition entre plusieurs modes de vie : convertie à un capitalisme qu'elle qualifie de socialiste, maintenue dans un étatisme prégnant pour des raisons géopolitiques, ouverte avec des filtres à la culture occidentale mais fortement tentée de récupérer ce qui peut l'être d'une tradition unique, la chine demeure une référence pour toute l'asie orientale. elle aimerait bien en devenir le phare, pour prendre un jour, dans le monde, la place que son époustouflante civilisation, enfin modernisée, lui permet d'espérer.

  • Le Réseau francophone des villes amies des aînés a été créé en 2010. Il s'agit d'un programme lancé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), dirigé par François Rebsamen, ancien sénateur-maire de Dijon (et actuel ministre du Travail et de l'Emploi). L'initiative a démarré avec le recensement des caractéristiques essentielles de l'environnement urbain propice à un vieillissement actif et en bonne santé. Des travaux de recherche menés dans 33 villes ont confirmé l'importance pour les personnes âgées de l'accès aux transports publics, aux espaces de plein air, aux bâtiments, ainsi que la nécessité de logements adaptés, d'un tissu social et de services médicaux. Ils ont mis en évidence la nécessité de favoriser les liens permettant à cette population d'être participante active de la société.
    Le Réseau a depuis sollicité de nombreuses villes à le rejoindre et l'OMS a été submergée de réponses. Ainsi l'année 2014 devrait voir entrer plusieurs grandes villes françaises. Des programmes nationaux sont actuellement en cours de mise en place et cet ouvrage s'inscrit pleinement dans cette actualité.

  • Malgré l'absence d'informations précises sur le tourisme des jeunes, ce rapport a pour ambition de présenter d'une part les caractéristiques de l'offre destinée aux jeunes de 14 à 25 ans, qu'elle soit associative ou marchande, d'autre part, de mettre en évidence les pratiques et l'évolution des comportements et attentes des jeunes, en analysant la réponse des différents acteurs de ce marché à ces changements - accès à l'information et influence des nouvelles technologies notamment. En outre, le rapport détermine ce qui favorise et ce qui freine le départ en vacances des jeunes, réglementation, information. Enfin, le rapporteur formule une série de recommandations et de propositions nécessaires pour améliorer la connaissance de ce marché et faciliter ainsi la mobilité des jeunes.

  • Réalisé en partenariat avec l'Association ACTEON et la Caisse des Dépôts et Consignations, ce document s'attache plus particulièrement à analyser le champ des chasseurs et celui des non-chasseurs susceptibles de s'intéresser à la chasse et à la découverte de la faune sauvage.Il présente des données permettant: -de quantifier et de qualifier le marché potentiel du tourisme de chasse par rapport au tourisme vert et au tourisme de nature -de définir avec précision le contenu des produits pour une meilleure adaptation à la demande -de disposer des éléments d'un plan de communication et de commercialisation des produits chasse et faune sauvage.
    Les questionnaires des enquêtes qualitative et quantitative, supports de l'étude, sont repris dans le rapport.

  • Ce carnet de route constitue l'aboutissement d'un travail de réflexion prospective de l'ensemble des acteurs institutionnels de la montagne en partenariat avec un grand nombre d'acteurs privés.
    Cette démarche s'est déroulée en 2 étapes : Une étude sociologique confiée à Sociovision-Cofremca et destinée à préciser « les tendances de la demande française par rapport à l'offre montagne » Une démarche d'optimisation marketing menée avec le cabinet conseil New Deal avec deux objectifs :
    Exploiter, de manière concrète, par le biais de la panoplie des méthodes et outils proposés par le marketing, les données sociologiques issues de l'étude Sociovision-Cofremca 1999 - Transmettre de la manière la plus efficace possible les résultats de cette réflexion aux acteurs de terrain de la montagne française et, au delà, leur donner l'information et les outils marketing de base leur permettant de travailler efficacement sur leurs actions de développement et de commercialisation de leurs sites et produits. Ce carnet de route comporte deux grandes parties : Une première partie intitulée « les voies à explorer » qui comporte - Ce que nous disent les études sur l'évolution de la demande (sur les différents plans : tourisme, montagne, selon les massifs et selon les saisons) - les voies à explorer par l'offre montagne pour aller dans le sens de la demande. Une seconde partie intitulée « les techniques de progression » qui expose les différents outils et éléments de méthode marketing pour passer de l'information à l'action. Au delà de sa finalité « Montagne » ce document constitue pour tous les acteurs de l'offre touristique française un document de référence sur la façon « marketing » dont on doit aborder la structuration de l'offre touristique et plus particulièrement sur la démarche professionnelle et rigoureuse que doit suivre un producteur touristique pour passer du corpus d'informations (existant ou à obtenir) à la réalisation de produits ayant quelques chances de succès.

  • Ce document s'appuie sur la définition de l'Organisation Mondiale du Tourisme qui présente le tourisme de nature comme organisé autour de la motivation principale d'observation et d'appréciation de la nature.
    En France, le tourisme de nature est souvent assimilé aux activités de plein air et aux activités sportives dans la nature : tourisme d'aventure ou tourisme de randonnée, réduisant ainsi le marché à celui des clientèles sportives. Cette approche doit être revue : tout l'enjeu étant de "passer du tourisme en nature au tourisme de nature" (Parc National de Port-Cros). A l'heure actuelle, c'est un tourisme de niche qui ne capte qu'une minorité. Cependant, un certain nombre d'indicateurs révèlent plus qu'un frémissement de l'évolution du marché et de la demande des clientèles. L'activité des opérateurs du secteur est en progression, même si elle reste encore modeste. Et le profil et la demande de leurs clientèles évoluent. En France, l'offre est hétérogène, éclatée et peu lisible. Les véritables produits de tourisme de nature sont rares et les destinations identifiées "tourisme de nature" sont encore peu nombreuses. Initialement organisés autour du tourisme ornithologique, les produits commencent à se diversifier tant au niveau des destinations que des thématiques. Les clientèles principales demeurent les clientèles européennes : des individuels très autonomes qui s'organisent eux-mêmes et des groupes qui font appel aux tour-opérateurs. La fréquentation des sites dépend de la qualité et de l'adaptation de l'offre aux attentes des clientèles. Cette étude fait le point sur l'offre de tourisme de nature à l'international et en France, détaillant les objectifs d'un développement de cette forme de tourisme. A partir de ses potentialités et conditions de création, cette étude analyse les perspectives de développement du marché du tourisme de nature en France et propose des pistes de réflexion pour les acteurs de ce secteur à travers les actions à mettre en oeuvre.

empty