Parascolaire

  • L'odyssée

    Homère

    • Gallimard-jeunesse
    • 15 Août 2019

    Depuis dix ans, Ulysse, roi d'Ithaque, erre sur les mers. Il a affronté le Cyclope, résisté au chant des Sirènes, déjoué les pièges de Circé et de Calypso... Mais Ulysse «aux mille ruses» ne s'avoue jamais vaincu. Et c'est déguisé en mendiant qu'il revient en son royaume pour se débarrasser des prétendants qui cherchent à lui ravir son trône.

  • La métamorphose

    Franz Kafka

    • Gallimard
    • 5 Juin 2008

    La Métamorphose révèle une vérité méconnue, les conventions disparaissent., les masques tombent.
    Ce récit est un des plus pathétiques et des plus violents que Kafka ait écrits; les effets en sont soulignés à l'encre rouge, les péripéties ébranlent les nerfs du lecteur. C'est l'histoire, "excessivement répugnante ", dit l'auteur, d'un homme qui se réveille changé en cancrelat. Cette transformation est un châtiment imaginaire que Kafka s'inflige. Et son personnage est celui qui ne peut plus aimer, ni être aimé: le conflit qui se déroule dans une famille bourgeoise prend une ampleur mythique.
    Seuls quelques éléments comiques ou grotesques permettent de libérer de l'oppression du cauchemar.

  • Thérèse Raquin

    Emile Zola

    • Gallimard
    • 28 Novembre 2019

    Le Figaro du 23 janvier 1868 à propos de Thérèse Raquin : « C'est le résidu de toutes les horreurs. Le sujet est simple, le remords physique de deux amants qui tuent le mari mais qui, ce mari tué, n'osent plus s'étreindre, car voici le supplice délicat qui les attend : "Ils poussèrent un cri et se pressèrent davantage, afin de ne pas laisser entre leur chair de place pour le noyé. Et ils sentaient toujours des lambeaux de Camille, qui s'écrasait ignoblement entre eux." Enfin, un jour, ces deux forçats de la morgue tombent épuisés, empoisonnés, l'un sur l'autre, devant le fauteuil de la vieille mère paralytique, qui jouit intérieurement de ce châtiment par lequel son fils est vengé... Forçons les romanciers à prouver leur talent autrement que par des emprunts aux tribunaux et à la voirie.»

  • J'apprends à lire avec Le Petit Nicolas t.9 ; clotaire déménage

    Marjorie Demaria

    • Gallimard-jeunesse
    • 10 Mars 2022

    Une histoire et des activités.

    Clotaire a une mauvaise nouvelle: il déménage! Toute la bande veut lui faire plaisir avant son départ, et il ne peut s'empêcher d'en profiter. Un peu trop même...

  • J'apprends à lire avec Le Petit Nicolas t.12 ; la leçon de code

    Marjorie Demaria

    • Gallimard-jeunesse
    • 10 Mars 2022

    Une histoire et des activités.

    Le papa policier de Rufus vient à l'école donnner une leçon de code. Entre les bêtises des garçons et le Bouillon qui le taquine, rien ne va se passer comme prévu...

  • J'apprends à lire avec Le Petit Nicolas t.10 ; la baby-sitter

    Marjorie Demaria

    • Gallimard-jeunesse
    • 10 Mars 2022

    Une histoire et des activités.

    Ce soir, Alceste dort chez Nicolas. Les garçons pensent qu'ils vont passer la soirée tout seuls... Mais non ! Leurs parents ont fait appel à une baby-siter qui va en voir de toutes les couleurs !

  • Mémoires de deux jeunes mariées

    Honoré de Balzac

    • Gallimard
    • 25 Septembre 2002

    Elles sont deux, renée et louise, qui, à peine sorties du couvent, vont suivre des destinées contraires.
    Faut-il mettre de la passion dans le mariageoe ou y chercher un bonheur raisonnableoe derrière cette "dispute", menée par correspondance, une lutte sourde oppose deux ambitions: renée la sage n'exige pas moins de la vie que louise la folle. débat sur le mariage, les mémoires de deux jeunes mariées sont aussi l'histoire d'une rivalité. et si la sagesse finit par triompher du "romanesque", il ne faut peut-être pas trop se fier au dénouement: "j'aimerai mieux être tué par louise que de vivre longtemps avec renée", disait balzac.

  • Oedipe-roi

    Sophocle

    • Gallimard
    • 19 Juin 2014

    La peste règne à Thèbes. Pour mettre fin à l'épidémie, l'oracle de Delphes réclame que soit puni le meurtrier de l'ancien roi Laïos. Au fil des interrogatoires, Oedipe mène l'enquête et découvre la vérité sur ses origines : les destin tragique rejaillit sur chacun, Jocaste se pend et lui-même se crève les yeux.

  • J'apprends à lire avec Le Petit Nicolas t.11 ; la tombola

    Marjorie Demaria

    • Gallimard-jeunesse
    • 10 Mars 2022

    Une histoire et des activités.

    La maîtresse a organisé une tombola. Les enfants font un pari: celui qui vendra le moins de tickets aura un gage ! Et Nicolas a bien du mal à écouler les siens... Il va devoir ruser !

  • Le malade imaginaire

    Molière

    • Gallimard
    • 10 Janvier 2013

    Molière mourant s'est arraché une de ses plus belles comédies, et des plus actuelles. Qui ne se croit malade ? Qui ne dépend un jour de ses médecins, au point de refuser de guérir, ou d'en être séparé ? Et quel médecin n'est tenté par l'arrogance et le secret ?
    Un auteur visionnaire a ainsi dépeint la France, pays qui détient le record de la consommation des médicaments en Europe.

  • Lettres persanes

    Montesquieu

    • Gallimard
    • 19 Janvier 2006

    « Rien n'a plu davantage dans les lettres persanes, que d'y trouver, sans y penser, une espèce de roman. On en voit le commencement, le progrès, la fin : les divers personnages sont placés dans une chaîne qui les lie. À mesure qu'ils font un plus long séjour en Europe, les moeurs de cette partie du monde prennent, dans leur tête, un air moins merveilleux et moins bizarre : et ils sont plus ou moins frappés de ce bizarre et de ce merveilleux, suivant la différence de leurs caractères. Dans la forme de lettres, l'auteur s'est donné l'avantage de pouvoir joindre de la philosophie, de la politique et de la morale, à un roman ; et de lier le tout par une chaîne secrète et, en quelque façon, inconnue. »
    Montesquieu.

  • Le mariage de Figaro

    Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais

    • Gallimard
    • 10 Avril 2008

    LE COMTE, seul, marche en rêvant.
    J'ai fait une gaucherie en éloignant Bazile !... la colère n'est bonne à rien. - Ce billet remis par lui, qui m'avertit d'une entreprise sur la Comtesse ; la camariste enfermée quand j'arrive ; la maîtresse affectée d'une terreur fausse ou vraie ; un homme qui saute par la fenêtre, et l'autre après qui avoue... ou qui prétend que c'est lui... Le fil m'échappe. Il y a là-dedans une obscurité... Des libertés chez mes vassaux, qu'importe à gens de cette étoffe ? Mais la Comtesse ! Si quelque insolent attentait... Où m'égaré-je ? En vérité, quand la tête se monte, l'imagination la mieux réglée devient folle comme un rêve ! - Elle s'amusait : ces ris étouffés, cette joie mal éteinte ! - Elle se respecte ; et mon honneur... où diable on l'a placé !
    (Acte III, scène 4)

  • J'apprends à lire avec Le Petit Nicolas t.4 ; la dictée

    Marjorie Demaria

    • Gallimard-jeunesse
    • 1 Juillet 2021

    Le papa de Nicolas a promis: si Nicolas fait zéro faute à la dictée, il aura un train électrique! Mais les choses ne vont pas se passer comme prévu...

  • J'apprends à lire avec Le Petit Nicolas t.1 ; la cantine

    Marjorie Demaria

    • Gallimard-jeunesse
    • 1 Juillet 2021

    Nicolas ne veut pas aller à la cantine! Mais il s'y amuse tant qu'il ne veut pas retourner à la maison le midi... La cantine, c'est chouette !

  • J'apprends à lire avec Le Petit Nicolas t.2 ; la photo de classe

    Marjorie Demaria

    • Gallimard-jeunesse
    • 1 Juillet 2021

    Ce matin, Nicolas se fait beau. C'est le jour de la photo de classe. Mais les enfants font des bêtises. Le photographe s'énerve... Et rien ne se passe comme prévu...

  • J'apprends à lire avec Le Petit Nicolas t.5 ; panique au musée

    Marjorie Demaria

    • Gallimard-jeunesse
    • 5 Janvier 2022

    Nicolas et ses copains font une sortie de classe au musée. Tout se passe bien, jusqu'au moment où ils décident de jouer à cache-cache...

  • Le roman de renart

    Anonyme

    • Gallimard
    • 5 Mai 1998

    Du Roman de Renart, ensemble de récits (les «branches») composés aux XIIe et XIIIe siècles, la Pléiade propose, principalement d'après un manuscrit inédit, une édition intégrale et bilingue (ancien français / français moderne). À l'origine de ces récits, une faute inexpiable, le viol par Renart de l'épouse d'Isengrin. Au centre, le goupil, universel trompeur. Autour de lui, des animaux qui jouent aux hommes : sans rien perdre de leur animalité, le loup Isengrin, le chat Tibert, le cerf Brichemer, barons du roi Noble, usurpent les dignités et le langage humains. Leurs valeurs ? l'intérêt, le désir, la volonté de puissance : les moeurs du temps et les travers des hommes trouvent dans le travestissement animal un miroir sans pitié. Ce qui les pousse à agir ? la faim. C'est parce qu'il faut manger que Renart se lance dans des aventures violentes, dont la puissance comique ne fait pas oublier l'extrême cruauté. Cruauté des situations, des gestes, des sentiments, cruauté des gabs, ces paroles lancées aux vaincus. Car le Roman de Renart est aussi le roman de la parole. Instrument de la ruse, arme des faibles (sans elle, un renard ne saurait vaincre un loup), la parole, ici, ne se soucie pas de vérité. Elle méconnaît les repères habituels du bien et du mal. Elle permet à qui la maîtrise - et nul ne la maîtrise mieux que Renart - de nier l'évidence, de triompher de la force et d'échapper toujours au châtiment. Les malheureux qui reçoivent les nombreuses «confessions» du goupil en savent quelque chose : écouter Renart, c'est, déjà, être sa victime.

  • Les mille et une nuits

    Anonyme

    • Gallimard
    • 22 Septembre 2005

    Pourquoi Sheherazade raconte-t-elle autant d'histoires ? C'est parce que, tant qu'elle tient son auditoire en haleine, on ne la tuera pas. Et c'est un monde étonnant et agité qui voit le jour grâce à ce contrat. Quand Ali Baba découvre un trésor caché, dans une caverne, en prononçant la formule « Sésame, ouvre-toi ! », quarante voleurs, jaloux et habiles, décident de l'assassiner... Au fil de ces récits merveilleux, vous vous promènerez dans des villes exotiques, des jardins parfumés, des palais royaux et des rues marchandes... À moins que vous ne soyez enfermés dans un cachot ! Même là, le dépaysement est assuré.
    L'accompagnement pédagogique remonte le temps jusqu'au VIIIe siècle, pour retrouver, à Bagdad, les origines du texte mythique que sont Les mille et une nuits. Le commentaire, rythmé par des études lexicales et des groupements de textes, décrypte de façon claire les ressorts de l'intrigue et interroge les spécificités du conte : objets magiques, caractères des personnages, lieux sont analysés. On comprend mieux, dès lors, la postérité des Mille et une nuits.
    Contes (VIIIe siècle) recommandés pour la classe de sixième. Textes choisis.

  • Cinna

    Pierre Corneille

    • Gallimard
    • 15 Mars 1994
  • Perceval ou le conte du graal

    Chrétien De Troyes

    • Gallimard-jeunesse
    • 15 Août 2019

    Le jeune Perceval est élevé par sa mère à l'abri du monde. Le jour où il rencontre dans la forêt des chevaliers aux armures étincelantes, sa décision est prise : il sera lui aussi chevalier ! Il se rend aussitôt au château du roi Arthur. Mais pour atteindre son idéal, Perceval va devoir affronter mille dangers et percer le mystère du Graal, ce vase sacré aux pouvoirs miraculeux.

empty