PSYCHOLOGIE, PSYCHANALYSE

  • Cet ouvrage a pour ambition de donner une portée clinique et politique à l'aphorisme " Céder n'est pas consentir ". Il démontre la profondeur de cette distinction, en s'appuyant sur la psychanalyse, la philosophie et la littérature. Le consentement porte toujours en lui une énigme, car consentir, c'est dire " oui ", sans savoir, sur fond d'un pacte de confiance avec l'autre. Ce fondement énigmatique du consentement, qui peut aussi comporter une ambiguïté, ne doit pas être confondu avec le forçage.
    Cet essai pose donc la nécessité éthique d'affirmer une frontière entre " consentir " et " céder " en distinguant l'énigme du consentement comme expérience subjective, de l'expérience du traumatisme sexuel et psychique. Examinant les différents degrés du " se laisser faire ", depuis l'expérience de la passion amoureuse jusqu'à celle d'un " se forcer soi-même à faire ce qu'on ne désire pas ", Clotilde Leguil montre comment la frontière peut devenir trouble.
    Traumatisme de guerre, traumatisme intime, comment revenir de ce qui s'est produit ? Comment à nouveau consentir à dire ? S'inscrivant dans l'actualité du mouvement metoo, des collages anti-féminicides, et de la parution du récit événement de Vanessa Springora, cet essai, clinique et politique, fait valoir la nécessité de retrouve une langue à soi, pour pouvoir dire " je " à nouveau.

  • « Voilà la mère que j'ai eue, la mère qui a fini par tant dépendre de moi. Imprévisible, obstinée, têtue, incernable, méfiante, manipulatrice, exigeante, quelque peu sorcière, soucieuse de tout contrôler, de tout maîtriser. Je mettais ces caractéristiques sur le compte du danger qu'elle devait ressentir à être d'une autre culture, d'un autre âge, d'un tout autre monde que celui dans lequel nous vivions. Avec, comme corollaire, la crainte de ne pas pouvoir protéger ses enfants, ces enfants qui ont toujours été pour elle rien de moins qu'une partie d'elle-même. »Aldo Naouri explore le lien mère-fils et raconte comment la figure maternelle qui nous accompagne aux premiers jours de notre vie nous façonne, nous construit, nous marque de son empreinte.Ce livre est celui d'un auteur qui conjugue le regard de l'analyste et le talent de l'écrivain.

  • Si vous avez aimé "On arrête ? on continue ?", qui est "le" livre à lire pour faire son bilan de couple sans conflit, vous adorerez "J'y vais ou j'y vais pas ?", que vous auriez peut-être dû lire avant de vous mettre en couple...

  • - Qu'appelle-t-on le trouble borderline ? - Que ressent une personne qui souffre de ce trouble ? - Est-ce une maladie ? Que se passe-t-il dans son cerveau ? - Comment cela évolue-t-il avec le temps ? - Quels sont les traitements à notre disposition et à venir ? - Comment accompagner, soutenir la personne souffrant de ce trouble, sans s'épuiser ? Ce livre est une consultation entre une famille et un médecin psychiatre, spécialisé dans le trouble de la personnalité borderline. Il vous enseignera l'état des connaissances actuelles et vous permettra d'acquérir les compétences psychologiques pour aider et mieux communiquer avec la personne de votre entourage hypersensible aux interactions relationnelles. Ce livre présente des conseils issus d'une pratique validée et reconnue. Son objectif : prendre soin de l'autre tout en prenant soin de vous-même.

  • «?Ce livre est né de réflexions croisées. Une psychologue, un psychiatre, des milliers de rencontres avec nos patients, de situations de vie, d'errements, de questionnements existentiels, de souffrances embrouillées, de désirs de comprendre, d'attentes, de besoins d'éclairages avisés, de pistes sérieuses pour trouver ou retrouver sa vie. La même vie mais en mieux?! Un livre où nous aimons partager ce que nous avons compris, ce que nous avons appris de notre métier, de notre expérience, de nous-mêmes et des autres. Nous l'avons construit autour des grands axes qui nous font grandir, vivre et devenir enfin qui nous sommes. C'est l'histoire de la vie... Nous avons tricoté, maille après maille, une correspondance intime pour cheminer avec vous. Pour vous. Pour chacun de vous.?» J. S.-F. & J.-C. S.

  • La psychanalyse semble aujourd'hui être passée corps et biens dans le camp de la réaction. Outre les sorties médiatiques contre les bandes de jeunes qui ne reconnaissent plus d'autorité, le « féminisme différenciateur » ou encore une « épidémie de transgenres », c'est l'histoire révolutionnaire qui est dénigrée :
    Mai 1968, qualifié de « régression annale », et la Révolution française réduite à une simple affaire oedipienne.
    Contre cette entreprise de réification, qui touche la discipline psychanalytique ellemême, ce livre entend redonner leur place aux acteurs et actrices de l'histoire populaire de la psychanalyse qui ont soutenu et accompagné les mouvements révolutionnaires de leur temps en cherchant à mettre la clinique au coeur de la cité. On y découvre un Freud enthousiaste à l'annonce de la révolution de 1917, qui encourage les expériences menées par Vera Schmidt et d'autres dans la Russie bolchevique. On suit la trajectoire de Marie Langer, de la Vienne rouge à l'Argentine, qui tente de concilier son engagement féministe et marxiste avec sa pratique analytique et les contraintes de l'exil... Et celle de François Tosquelles, de la guerre d'Espagne à l'hôpital de Saint-Alban où sa rencontre avec Jean Oury symbolise celle de deux générations :
    Les analystes des années 1920-30 et ceux des années 1960 qui, en France, se retrouvent au sein de la clinique de La Borde.

  • Ce livre, écrit par l'un des plus grands neuroscientifiques, propose une analyse tout à fait nouvelle et passionnante du phénomène de la conscience et de son rôle dans le vivant. Jusqu'à tout récemment, beaucoup de philosophes et de neuroscientifiques s'accordaient pour penser que la question de la conscience était insoluble. Antonio Damasio, au contraire, est convaincu qu'avec la neurobiologie, la psychologie et l'intelligence artificielle nous disposons des outils nécessaires pour résoudre le mystère de la conscience. Dans ce livre, il éclaire toutes les facettes de la conscience. Les perspectives nouvelles qu'il explore en dévoilent les mécanismes, restant proches de l'expérience intime que nous en avons. Il explique les relations entre conscience et esprit, la différence entre être conwscient, être éveillé et sentir, le rôle clé des sentiments et la manière dont le cerveau détermine le développement de la conscience. Dans cette synthèse magistrale, Antonio Damasio réconcilie les découvertes scientifiques récentes et les éléments d'une philosophie de la conscience. Surtout, il présente de façon lumineuse l'essentiel de ses propres recherches qui ont transformé notre compréhension du cerveau et du comportement humain.

  • De la difficulté d'écrire une 4e de couverture d'un livre sur le rire... « Soit drôle », dit-elle. C'est un peu le meilleur moyen de ne pas l'être !

    Ce que vous ne trouverez pas dans cet ouvrage :
    - Des blagues (quoi que).
    - Des calembours (si, finalement quelques-uns).
    - Des trucs et astuces pour faire rire l'assemblée durant les repas de famille (ni poil à gratter ni nez de clown offert).
    Ce que vous trouverez dans ce livre :
    - Une histoire du rire qui ne se prend pas au sérieux.
    - Pourquoi et comment le rire agit sur notre organisme, c'est du sérieux.
    - Et surtout plein de petits conseils pour se faire du bien en riant (pour certains, on ira jusqu'au sourire, et encore).

    Un petit livre qui remet du soleil dans la tête, achetez-le pour vous ou pour votre Jules, ça le déridera !

  • On est au début des années 1970. La Malcastrée raconte, en la faisant remonter à l'enfance, la maltraitance exercée par les institutions psychiatriques. Celle-ci est illustrée de manière saisissante par le sort d'enfants trisomiques que la narratrice est chargée d'attacher à leurs sièges toute la journée... Avant qu'elle ne retourne la situation en les détachant tous, libérant leurs mouvements au risque de sa propre vie. Ainsi se succèdent des moments-limites, traversés dans la souffrance et dans une solitude impitoyable.
    Au rythme d'une écriture pulsionnelle, l'autrice décrit les traitements chimiques destructeurs, les avortements forcés, l'abandon par l'homme aimé, l'interdit d'écrire. Et finalement l'expulsion, une forme douloureuse de libération, payée très cher par le suicide d'une compagne d'infortune. Emma Santos qualifie son deuxième livre de témoignage, « écrit avec beaucoup de rage et de révolte ».
    « La Malcastrée a été écrite moitié dehors, moitié dedans, entre deux opérations, entre les rues de Paris et les hôpitaux, dans le silence, demi-honteuse, toujours triomphante, entre la réalité et le rêve. Les mots sont étroitement liés à mon corps, à ma maladie.
    Je n'ai jamais envié une bonne santé. Et pourtant j'écrivais déjà avant la maladie, dans l'enfance. Un geste, ce geste, l'acte, rejeter.
    Il n'y avait pas cette tentative littéraire. Cette tentative exhibitionniste. Se reconstruire avec des mots. Se reconstruire en espérant surtout ne jamais y arriver. La Malcastrée, c'est déjà si vieux. 1971. La recherche du comment. Le système des mots, comment on y entre. Écrire comme on meurt ou écrire quand on ne meurt pas. » E.S.

  • Onze mois après sa libération des camps de concentration nazis où il a perdu toute sa famille, Viktor E. Frankl a tenu une série de conférences publiques à Vienne. Le psychiatre, qui allait bientôt devenir mondialement connu, y a présenté ses pensées sur le sens de l'existence, la résilience et l'importance de vivre sa vie pleinement, même quand les pires obstacles se présentent. Tout comme ils l'ont fait en 1946, à la sortie d'une guerre mondiale, les mots de Viktor E. Frankl résonnent fortement aujourd'hui, alors que le monde fait face à l'isolement social et à une grande incertitude économique.

    Psychiatre de renom et auteur du best-seller mondial "Découvrir un sens à sa vie", l'auteur explore ici la maxime « Vivez comme si vous viviez pour la deuxième fois », et exprime sa conviction fondamentale que chaque crise apporte aussi son lot d'opportunités. Malgré l'horreur indicible des camps de concentration, Viktor E. Frankl a appris, grâce à la force de certains de ses codétenus, qu'il est toujours possible de dire oui à la vie, une leçon profonde et intemporelle dont chacun peut tirer le meilleur enseignement. Dans cet ouvrage, nous retrouvons les conférences et les réflexions que Viktor E. Frankl a partagées avec le monde et qui, en dépit du temps, n'ont rien perdu de leur valeur et de leur pertinence.

  • Vous n'avez jamais eu l'idée d'une nouvelle technologie révolutionnaire, ni développé de grands projets artistiques ? Vous pensez que Léonard de Vinci, Thomas Edison ou Archimède ne sont pas de la même espèce que vous ? Rassurez-vous ! La créativité s'invite dans le quotidien de chaque être humain. De l'éducation de nos enfants à l'accommodation des restes de notre frigo, nous sommes sans cesse en train d'inventer et de créer.
    Et en plus, ça se travaille... Mais comment ? Développer sa créativité, c'est d'abord comprendre ce qui se passe en nous : Comment faisons-nous pour avoir de nouvelles idées ? Quelles sortes de stratégies mettons-nous en place, au quotidien, souvent sans nous en rendre compte ? Les sciences cognitives, qui étudient le fonctionnement de notre pensée, peuvent nous aider à décrypter ces schémas. C'est aussi questionner notre mode de vie.
    Pouvons-nous encore prendre le temps de penser alors que notre attention est captée en permanence ? Comment envisager des solutions innovantes à nos problèmes quand nous travaillons toujours dans l'urgence ? Ce livre invite à faire connaissance avec sa créativité pour mieux la développer. Au-delà des dogmes et des méthodes miracles, remplissez vous-même votre propre baignoire d'Archimède.

  • Les pratiques les plus étranges de la psychologie et du développement personnel testées et (dés)approuvées par le directeur du best-seller Psychologie de la connerie.

    La psychologie fourmille de pratiques diverses et variées et parfois, il faut l'avouer, à la limite du loufoque. Jean-François Marmion, psychologue et ancien rédacteur en chef de la revue Le Cercle Psy, n'a écouté que son courage et en a testé pour vous ! Ainsi a-t-il hypnotisé des inconnus en pleine rue, testé l'écriture automatique, confié ses problèmes à un robot thérapeute ou bien encore traversé une expérience de mort éminente... Au total, huit expérimentations propices à l'introspection, mais qui n'ont jamais tourné comme prévu.

    Ce livre à la fois drôle et instructif, écrit dans un style enlevé, vous permettra d'entrer au coeur des thérapies et expériences psychologiques les plus extrêmes tout en restant bien au chaud dans votre canapé... ou votre divan.

  • L'intelligence spirituelle, c'est à la fois la capacité à se questionner sur le sens et l'origine des choses, à se positionner par rapport aux limites qui nous dépassent, mais aussi à édicter ses propres règles de vie en tenant compte de sa morale, ses valeurs et ses croyances. Les parents sont les premiers à pouvoir féconder l'intelligence spirituelle de leur enfant, en étant à l'écoute de ses questionnements et en stimulant ses réflexions spirituelles.

    Entre 3 et 6 ans, l'enfant pose beaucoup de questions qui surprennent par leur caractère existentiel : Pourquoi on vit ? C'est comment quand on est mort ? Où j'étais avant de naître ? Grâce à l'intelligence spirituelle, amplifiez sa confiance en lui et son ouverture d'esprit pour apaiser ses angoisses du quotidien.
    Entre 10 et 18 ans, à l'occasion des changements qui s'opèrent en lui, l'ado revisite les questions métaphysiques de sa petite enfance : À quoi je sers ? Quel but dois-je avoir ? Pourquoi je vis ? Il puise dans son intelligence spirituelle de l'énergie et de l'audace pour lutter contre la dépression et les conduites à risques qui sont les fléaux de cet âge.
    Découvrez tous les outils à mettre en place pour développer l'intelligence spirituelle de votre enfant : jeux, contemplation, méditation, stimulation artistique, développement du sens de l'humour, enseignement des paradoxes, initiation à la philosophie, poésie-thérapie...

    Toutes les clés pour une enfance sereine

  • Poursuivant son travail sur le pouvoir d'influence de l'industrie pharmaceutique, J.-Claude St- Onge se penche cette fois-ci sur le phénomène du TDAH, qui a littéralement explosé depuis une trentaine d'années. Or, il s'agit d'un diagnostic hautement controversé : les critères pour l'identifier manquent de scientificité et il n'existe aucune preuve que ces symptômes soient le résultat d'un déséquilibre chimique du cerveau. Quant aux médicaments, à long terme, ils ne font aucune différence sur les résultats scolaires et les comportements des enfants. Pire, ils peuvent même aggraver leurs symptômes. Cela n'empêche pas l'industrie pharmaceutique d'exploiter sans scrupule cette corde sensible des parents et des enseignant-e-s pour engranger des profits faramineux, sur la base d'essais cliniques aussi biaisés qu'incomplets.

  • Nous vivons tous les jours avec notre Moi. Il est notre voix intérieure, notre regard sur le monde, notre histoire avec nos peurs, nos souffrances, nos joies et nos espoirs. Pourtant, nous ne savons pas grand-chose de ce monde intérieur qui nous caractérise et qui agit en arrière-plan de toute notre vie. Parfois pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

    Afin de nous aider à enrichir notre vie, Philippe Presles, psychothérapeute, nous aide à mieux cerner tous les potentiels insoupçonnés de notre Moi. Il s'appuie dans ce but sur la psychologie du développement, les neurosciences et de nombreux exemples, y compris personnels.

    Faire de notre Moi un ami, plutôt qu'un ennemi, devient un talent essentiel pour bien vivre sa vie.

  • Vous vous sentez différent des autres. Vous êtes bousculé par trop d'émotions, trop de pensées, trop de sensations. Vous vous en voulez de ne pas être calme, raisonnable, zen. En réalité, vous avez un don. Apprenez à l'exploiter. Je suis hypersensible et, pour comprendre ce qui m'arrive, j'ai mené une enquête. J'ai rencontré des spécialistes de différentes disciplines, des scientifiques, des neurologues, des physiciens, des anthropologues, des psychologues, des philosophes et des historiens.
    Je vous livre ici les éléments de mon voyage au coeur d'un pouvoir méconnu et les moyens à mettre en oeuvre pour le déployer.

  • Comment établir de bonnes relations avec des personnes dont les traits de caractère entraînent souffrance pour elles-mêmes ou pour autrui ?
    Qu'elles soient trop impulsives, trop susceptibles, trop méfiantes, trop anxieuses, trop dépendantes, trop instables ou tirant toujours la couverture à elles, le fonctionnement psychologique des personnalités difficiles est aujourd'hui mieux compris qu'auparavant.
    François Lelord et Christophe André vous proposent leurs conseils, issus de la science et de leur expérience de médecins et de thérapeutes, pour résoudre les difficultés de la vie aux côtés de ces personnes. Et pour vous proposer, aussi, de réfléchir sur vous-même et faire évoluer votre propre manière d'être avec autrui !

    Une aide précieuse pour vous aider à vivre de manière apaisée avec celles et ceux que vous êtes amené à côtoyer.

  • Nous nous parlons tous à nous-mêmes. Nous passons au moins le quart de notre temps en débat silencieux, avec des monologues dans la tête. Nos voix intérieures sont là, apaisantes, drôles, hésitantes, culpabilisantes, méchantes, angoissantes... Ce flux d'impressions, d'idées et d'expressions qui constitue notre dialogue intérieur nous aide à réfléchir.

    Dans cette lumineuse exploration, Charles Fernyhough part de ses recherches sur les relations entre le langage et la pensée et s'appuie sur de multiples références culturelles, historiques, scientifiques. Du rêve éveillé aux voix dans notre tête, de Virginia Woolf aux entendeurs de voix, il nous entraîne ainsi à la découverte de la nature de la pensée comme dialogue avec soi-même. Et transforme notre compréhension de cette conversation silencieuse qui est l'une des principales caractéristiques de la pensée humaine et détermine notre créativité.

  • « En tant que danse-thérapeute, j'aimerais transmettre les bienfaits de la danse au plus grand nombre d'entre vous. Je vous invite à découvrir une danse joyeuse, conviviale, tout à fait accessible à ceux qui n'ont jamais dansé. On ne peut que constater l'incroyable pouvoir de guérison de la danse.

    C'est ce que j'ai observé depuis une vingtaine d'années dans les cours où des hommes et des femmes de tous âges viennent danser ensemble. Certains sont animés par un simple désir de bien-être, d'autres par une quête de sens.

    Ce livre expose ce que j'ai vu, observé et compris à partir de mon expérience : des effets de l'enthousiasme partagé aux états de transe qui agissent sur le corps et l'esprit. Sans doute les amateurs de danse y reconnaîtront-ils leur propre ressenti. J'espère que chacun, qu'il soit ou non danseur, en retrouvant la liberté de se mouvoir et en recevant du rythme un renouveau d'énergie vitale, pourra découvrir comment danser soigne profondément. » F. S.-B.

    Ce livre vous fera découvrir les bienfaits de la danse rythmée et les chemins de la transe.

  • Enceintes connectées, chatbots, assistants vocaux... Google, Amazon, Facebook et Apple ne cachent pas leurs ambitions de faire de ces nouveaux outils domestiques un cheval de Troie capable de capturer nos données les plus intimes.
    Mais, au-delà de l'atteinte à notre vie privée, les machines parlantes inaugurent une révolution anthropologique majeure qui touche au coeur même de notre humanité. Le fonctionnement mental, la fabrication des liens, l'attachement et l'organisation sociale en seront bouleversés.
    Et plus leur intelligence émotionnelle et sociale s'affinera, plus la distinction entre humains et machines s'estompera, avec la possibilité pour leurs fabricants d'influencer nos comportements, nos émotions, voire nos pensées...
    De ce que nous sommes prêts à accepter aujourd'hui dépendra ce que nous vivrons demain.

  • Comment comprenons-nous les personnes qui nous entourent ?
    Comment décryptons-nous leurs comportements, leurs motivations ou même leurs expressions faciales ?
    Comment trouvons-nous notre place dans la société ?

    Atteinte d'un trouble autistique depuis l'enfance, Camilla Pang a toujours éprouvé des difficultés à cerner le monde qui l'environne et la façon dont les gens se comportent. Lorsque sa mère lui a appris qu'il n'existait pas de mode d'emploi pour les humains, elle a décidé de concevoir le sien, en s'appuyant sur sa meilleure alliée, aussi fiable que concrète : la science.

    Aujourd'hui docteure en bioinformatique, elle se sert du langage scientifique, celui qu'elle connaît le mieux, et de son point de vue singulier pour expliquer les normes sociales qui nous gouvernent, souvent à notre insu. Elle examine donc les interactions quotidiennes de la vie, comme par exemple :
    - prendre des décisions.
    - gérer les conflits.
    - nouer des relations.
    - s'adapter aux codes en vigueur.

    Expliquer l'humain est une exploration originale, lumineuse et optimiste de la nature humaine. Camilla, grâce à sa perspective unique, nous donne des clés pour répondre à la question ultime : qu'est-ce qu'être humain ?

  • « Je suis agénésique, je suis né avec une seule main. Je suis devenu handicapé à vingt-sept ans, quand on m'a vu à la télé, parce qu'avant je n'avais jamais pensé l'être. Je menais une vie normale à quelques détails près. Maintenant je sais ce que c'est que le handicap, je l'ai vu de dehors, puis de dedans, et je trouve qu'il est important d'en parler. ».
    Grégory Cuilleron est devenu cuisinier grâce à la télévision, en participant à Un dîner presque parfait et Top chef. Il est maintenant responsable d'un restaurant à Lyon. Il a été par ailleurs ambassadeur de l'AGEFIPH, l'organisme chargé de promouvoir l'emploi des handicapés.
    En compagnie du romancier Alexis Jenni, il revient sur sa vie avec énergie et humour, développe une vraie réflexion sur le handicap, de l'accueil de l'enfant à son insertion sociale. C'est là une magnifique leçon d'optimisme qui modifie la perception des handicaps et des personnes qui les portent, et offre une source d'inspiration à laquelle chacun peut puiser, quelles que soient ses particularités.

  • Vendu à plus d'un million d'exemplaires dans le monde, ce bestseller, devenu un classique de la psychologie, offre une réflexion passionnante sur la question du traumatisme infantile. Que se passe-t-il lorsqu'un enfant subit un traumatisme ? Comment le traumatisme affecte-il durablement le cerveau, et comment aider les enfants traumatisés à trouver le chemin de la guérison ? Ce sont les questions que pose le Dr Perry dans son ouvrage L'enfant qui fut élevé comme un chien.

    Le pédopsychiatre y partage ses expériences, et nous explique comment le cerveau, et notamment les " jeunes cerveaux ", réagissent face à une situation de stress extrême. Un livre délicat et très documenté par lequel l'auteur nous transmet une véritable leçon de courage, d'espoir et d'humanité. " Dans Le garçon qui fut élevé comme un chien, vous rencontrerez certains des enfants qui m'ont le plus appris sur la manière dont le trauma affecte les jeunes personnes.

    Et vous apprendrez ce qu'il est nécessaire que nous leur apportions - nous leurs parents et tuteurs, leurs médecins, leur gouvernement - pour qu'ils puissent se construire des vies équilibrées. Vous verrez comment les expériences traumatiques marquent les enfants, affectent leurs personnalités et leur capacité à grandir tant physiquement qu'émotionnellement. Vous rencontrerez ma première patiente, Tina, dont l'abus m'a fait réaliser l'impact du trauma sur le cerveau des enfants.

    Vous rencontrerez une courageuse petite fille du nom de Sandy, qui à l'âge de trois ans a dû être inscrite dans un programme de protection des témoins, et qui m'a enseigné l'importance de permettre à un enfant de contrôler certains aspects de sa propre thérapie. Vous rencontrerez un garçon stupéfiant prénommé Justin, qui m'a montré que les enfants sont capables de se remettre de carences innommables.

    Tous les enfants avec qui j'ai travaillé - les enfants davidiens, qui se sont réconfortés en prenant soin les uns des autres ; Laura, dont le corps a refusé de grandir jusqu'à ce qu'elle se sente enfin en sécurité et aimée ; Peter, un orphelin russe dont les camarades de classe sont devenus ses " thérapeutes " - m'ont aidé ainsi que mes collègues à ajouter une nouvelle pièce au puzzle, nous permettant ainsi d'améliorer notre traitement pour les enfants traumatisés et leurs familles ".

empty